in

Des chercheurs travaillent sur une pilule capable de soigner la solitude

Crédits : Flickr / Harsha K R

La solitude est un important problème de société, car de nombreuses personnes sont touchées. Parmi les initiatives mises en œuvre pour trouver une solution à ce problème, des chercheurs américains tentent de mettre au point un médicament.

La solitude, facteur de mauvaise santé

Que l’on vive à la campagne ou dans les villes, la solitude peut toucher n’importe qui. Le fait est que celle-ci peut nuire à la santé en affaiblissant notamment le système immunitaire et les capacités cognitives. En 2018, une étude danoise affirmait que la solitude affaiblissait également le cœur et pouvait doubler le risque de mourir d’une maladie cardiovasculaire. En Chine, on tente de trouver un remède à la solitude des personnes âgées : en 2017, il était question d’offrir un robot de compagnie à 230 millions d’individus.

Ainsi, la solitude pourrait être considérée comme une sorte de maladie en raison de ses effets néfastes sur la santé, comme peuvent l’être l’anxiété et la dépression. Alors qu’il existe déjà des médicaments pour traiter ces deux troubles, des chercheurs de l’Université de Chicago (États-Unis) tentent d’élaborer une pilule contre la solitude, comme ces derniers l’expliquent dans une publication de juin 2016 – réactualisée en novembre 2018 – dans la revue Clinical Trials.

Crédits : PxHere

Une pilule pour changer les effets de la solitude

Selon la principale auteure de l’étude Stephanie Cacioppo, la sensation de solitude serait la conséquence de signaux biologiques poussant les individus à ressentir des dangers sociaux dans leur environnement. L’intéressée a également constaté que la solitude n’était absolument pas reconnue d’un point de vue scientifique, ce qui serait une erreur.

La chercheuse s’est intéressée à la pregnenolone, un neurostéroïde (ou stéroïde neuroactif), facilitant l’hypervigilance du cerveau et agissant sur le stress. Il faut savoir qu’il n’est ici aucunement question de faire disparaître la solitude, mais plutôt de changer la façon dont celle-ci agit sur le cerveau.

L’étude est toujours en cours et devrait se terminer en juin 2019 (débutée en mai 2017). Les scientifiques ont tenté d’administrer 400 mg de pregnenolone – ou un placebo – à des personnes en bonne santé mais ressentant la solitude. Ainsi, il faudra attendre les résultats de ces recherches pour savoir si ce médicament peut réellement changer les effets de la solitude.

Sources : The GuardianConsoGlobe

Articles liés :

Enfin une pilule efficace et sans dangers pour perdre du poids ?

Bientôt une pilule anti-gueule de bois ?!

La santé mentale des jeunes en péril à cause des réseaux sociaux ?

Des chercheurs travaillent sur une pilule capable de soigner la solitude
noté 3 - 2 votes