in

Vidéo : les lunes de Jupiter face à la plus grande tempête du système solaire

Euorpe, Io et Jupiter. crédits : Wikipédia

Une récente vidéo de la NASA nous montre les lunes joviennes Io et Europe de passage devant la Grande Tache rouge de Jupiter, la plus grande tempête du système solaire. Des images incroyables que nous devons à la sonde Cassini.

Cassini n’est plus, mais ses données nous permettent encore de rêver. À près de 600 millions de kilomètres de la Terre, Jupiter, plus grande planète du système solaire, se fait la gardienne de nombreuses lunes (79). Io et Europe, deux des plus grandes, ont été filmées il y a quelques années par la sonde américaine Cassini de passage dans le système jovien, sur sa route vers Saturne. Ces images ont été recoupées par Kevin M. Gill, employé de la NASA, qui proposait il y a quelques semaines un GIF époustouflant du passage de ces deux lunes devant la Grande Tache rouge de Jupiter, un gigantesque anticyclone de 15 000 kilomètres de diamètre (la Terre pourrait couler dedans).

Ballet céleste

Intitulée « Le voyage des lunes », vous remarquerez donc la présence en arrière-plan de Io, l’objet le plus actif géologiquement du système solaire avec ses plus de 400 volcans actifs. Au premier plan se présente Europa qui, selon les astronomes, abriterait un océan souterrain global susceptible de contenir la vie.

La deuxième partie de la vidéo nous présente ensuite un gros plan de Titan, la plus grande lune de Saturne et deuxième plus grande du système solaire.

La mission Cassini

On rappelle qu’après près de 20 ans de bons et loyaux services, la sonde Cassini terminait sa mission le 15 septembre 2017 en plongeant dans l’atmosphère de Saturne. Elle est aujourd’hui complètement désintégrée, mais la sonde aura permis de nombreuses découvertes au cours de sa mission. Sur Titan, présentée juste au-dessus, Cassini nous a par exemple révélé la présence de lacs et de mers de méthane, mais aussi l’existence d’un cycle méthanogène (similaire au cycle hydrologique de la Terre) ainsi que celle de molécules organiques.

Nous avons également appris beaucoup de choses très intéressantes sur Encelade, une autre lune de Saturne. Cassini nous a – entre autres – révélé en 2015 la présence de molécules organiques et de minéraux hydratés dans les panaches de la lune émanant du pôle sud. Il y aurait donc également, sous la surface, un océan susceptible d’abriter la vie. Encelade intéresse d’ailleurs tant que La NASA serait en train de collaborer avec l’entrepreneur milliardaire Yuri Milner pour y mettre en place une mission privée. Une première destinée à rechercher une vie extraterrestre.

Source

Articles liés :

Ganymède, la lune glacée de Jupiter, était autrefois très active

Pourquoi Jupiter a-t-elle mis du temps à grandir ?

Les clichés exceptionnels de la sonde Juno autour de Jupiter

Vidéo : les lunes de Jupiter face à la plus grande tempête du système solaire
noté 3.5 - 2 votes