in

L’Inde prévoit une première mission avec équipage dans l’espace

L’ISRO a récemment dévoilé la combinaison spatiale que porterait la première mission en équipage dans l’espace. Crédit: ISRO

L’Inde entre plus que jamais dans la course à l’espace. Le Premier ministre vient en effet de confirmer une première mission avec équipage d’ici trois ans.

On est depuis quelques années habitués à d’autres agences : la NASA, Roscosmos, l’ESA ou encore l’Administration spatiale nationale chinoise, devenue une actrice majeure dans la course à l’espace au cours de ces dernières décennies. Mais un autre pays compte bien faire son trou : l’Inde. En 2022, l’organisation indienne de recherche spatiale (ISRO) pourrait en effet rejoindre ce club très fermé, se présentant comme le quatrième pays à envoyer une mission avec équipage dans l’espace.

(Seulement) 1,4 milliard de dollars débloqués

L’annonce a été faite lors d’une réunion tenue par le gouvernement indien le 25 décembre dernier. L’objectif annoncé sera alors d’envoyer une première équipe de trois astronautes en orbite d’ici 2022. Un budget de 1,4 milliard de dollars visant à financer la mission sera également débloqué. C’est le plus petit budget jamais dépensé pour une telle mission.

On rappelle que le Premier ministre Narendra Modi avait, le 15 août dernier, demandé à l’ISRO de mener une mission avec équipage en orbite en 2022, pour marquer le 75e anniversaire de l’indépendance de l’Inde. En septembre dernier, l’ISRO avait alors présenté les combinaisons que porteront les astronautes pour ladite mission. Le module d’évacuation de l’équipage avait également été dévoilé. Aujourd’hui le projet se concrétise donc, avec une date (en 2022, même si aucune date “fixe” n’a été précisée), et un budget alloué. L’Inde marque ainsi son intention de renforcer sa rivalité avec la Chine dans la course à l’espace.

lune espace
L’Inde bientôt sur la Lune. Crédits : iStock

L’Inde à l’assaut de la Lune

Et cela commence avec la Lune. Dix ans après sa première mission à destination de notre satellite (mise en orbite), l’Inde compte en effet prochainement franchir une étape supplémentaire. La nouvelle mission Chandrayaan-2 ne prévoit cette fois pas seulement un orbiteur – comme pour la première mission lunaire – mais aussi un atterrisseur et un rover. Le lancement de cette mission (plusieurs fois reporté) est normalement prévu pour la toute fin janvier. L’objectif principal sera de chercher de l’eau et y exploiter de l’hélium 3, le carburant destiné aux prochains réacteurs à fusion.

L’Inde envisage par ailleurs de lancer 32 missions spatiales au cours de l’année 2019, a également déclaré il y a quelques jours K. Sivan, président de l’ISRO. Parmi ces missions, plusieurs seront consacrées à l’envoi de satellites visant à répondre aux besoins en bande passante à haut débit. L’agence spatiale compte également améliorer ses données de télédétection pour l’estimation de sa production agricole.

Source

Articles liés :

Espace : tous ces événements qui nous attendent en 2019

Envoyer des satellites dans l’espace sans autorisation peut coûter cher

Et si on réparait les satellites afin d’éviter que l’espace ne devienne un dépotoir ?

L’Inde prévoit une première mission avec équipage dans l’espace
noté 3 - 2 votes