in

Les anneaux de Saturne auraient pu se former après l’extinction des dinosaures

Saturne. Crédits : NASA / JPL-Caltech / Institut des sciences spatiales

Une récente estimation de la masse des anneaux de Saturne permet aujourd’hui d’estimer qu’ils se sont formés il y a entre 10 et 100 millions d’années. En termes astronomiques, c’était hier. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Science.

Saturne se distingue des autres planètes par son système d’anneaux magnifique (Jupiter, Uranus et Neptune en ont également, mais beaucoup moins apparents). Nous savons que ces anneaux sont principalement composés d’objets constitués de glace d’eau. Certains sont de la taille de grains de poussière et d’autres font quelques mètres de diamètre. Ce que nous ignorions jusqu’à présent en revanche, c’était l’âge de ces anneaux – entre autres interrogations. Nous en avons désormais une vague idée grâce aux derniers survols de Cassini, avant sa grande plongée dans l’atmosphère de Saturne en 2017.

Entre 10 et 100 millions d’années

Il apparaît que 6 des 22 passages de la sonde à l’intérieur des anneaux de la géante ont permis aux responsables de la mission d’évaluer la force du champ gravitationnel de Saturne et de ses anneaux. Après quoi les chercheurs ont pu déterminer la masse totale de ces anneaux : environ 15 milliards de kilos sur la balance. Grâce à cette information, l’équipe a estimé l’âge des anneaux : entre 10 et 100 millions d’années. Il y aurait donc, statistiquement parlant, une grande chance pour que ceux-si se soient formés au temps où les dinosaures dominaient la planète.  Mais ils auraient pu également se former après l’événement d’extinction. Quoi qu’il en soit, comparativement à l’âge de Saturne (4,5 milliards d’années), les anneaux paraissent alors très jeunes.

saturne
Les anneaux de Saturne. Crédits : iStock

Pour les chercheurs, ces anneaux pourraient être le résultat d’une collision survenue avec un autre corps il y a plusieurs dizaines de millions d’années. Cette question reste néanmoins ouverte et sujette à débats. Quoi qu’il en soit, ces anneaux sont tout frais donc, mais également condamnés. Des données récentes renvoyées par la sonde Cassini révèlent en effet que l’anneau le plus intérieur (anneau C) déverse énormément de matière dans l’atmosphère de Saturne : entre 432 et 2 870 kg chaque seconde. Les anneaux extérieurs transfèrent alors de la matière vers les anneaux intérieurs – matière qui finit par tomber sur Saturne. À ce rythme, selon les chercheurs, les anneaux de la planète pourraient disparaître dans 100 millions d’années environ.

En d’autres termes, les anneaux de Saturne auraient une durée de vie d’environ 200 millions d’années tout au plus. D’un point de vue astronomique, c’est une fenêtre minuscule (l’Univers est âgé d’environ 13,8 milliards d’années). Nous avons donc, d’un point de vue humain, énormément de chance de pouvoir les observer. Nous sommes en revanche arrivés un peu trop tard pour Jupiter, Uranus et Neptune.

Source

Articles liés :

Des tempêtes de poussière repérées pour la première fois sur Titan, la lune de Saturne

(Vidéo) Un son capté par Cassini entre Encelade et Saturne

Des molécules organiques complexes décelées sur Encelade, la lune de Saturne

Les anneaux de Saturne auraient pu se former après l’extinction des dinosaures
noté 5 - 3 votes