in

Du plastique au fond du plus grand gouffre marin du monde

Le grand Trou Bleu. Crédits : Wikipédia.

Le milliardaire Richard Branson, accompagné des explorateurs Fabien Cousteau et Erika Bergman, a récemment plongé dans le Grand Trou Bleu, au large des côtes du Belize. Et, sans surprise, ils ont trouvé du plastique au fond.

Le Grand Trou Bleu, au large du Belize, est une merveille de la nature mesurant près de 300 mètres de diamètre et environ 120 mètres de profondeur, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le Grand Trou Bleu s’est formé à la fin de la dernière période glaciaire, lorsque le niveau de la mer était beaucoup plus bas. Celui-ci a rapidement augmenté de 90 mètres environ, submergeant la grotte. Explorée en 1971 par l’explorateur Jacques Cousteau, la formation a récemment reçu la visite de son fils, accompagné du milliardaire Richard Branson et d’Erika Bergman, du National Geographic. C’était en fin d’année dernière.

Et si tous ont été subjugués par la beauté du lieu, il en ressort néanmoins une vérité dérangeante. Ici aussi, il y a du plastique. Des bouteilles ont en effet été retrouvées au fond de cette formation, témoignant du besoin urgent de « se débarrasser du plastique à usage unique », a expliqué Branson.

grand trou bleu
Le Grand Trou Bleu, au large des côtes du Belize. Crédits : Wikimédia Commons/Axelspace Corporation

« Le véritable monstre c’est le changement climatique – et le plastique »

« Nous avons voyagé environ 10 minutes dans le sous-marin jusqu’au Blue Hole puis avons commencé à descendre le long du mur du trou, explique-t-il dans un article publié sur son blog. La première chose que nous avons découverte était un énorme mur de stalactites géantes, d’une beauté à couper le souffle ». Il ajoute avoir également découvert une épaisse couche de sulfure d’hydrogène, en dessous de laquelle des créatures étaient mortes après avoir manqué d’oxygène. « Quant aux monstres mythiques de l’abîme ? Eh bien, le véritable monstre c’est le changement climatique – et le plastique », dit-il.

Notons que nos trois explorateurs étaient au Belize pour soutenir le travail d’Ocean Unite, qui vise à sensibiliser à l’importance de protéger au moins 30 % de l’Océan d’ici 2030.

Bien sûr, et malheureusement, trouver du plastique dans le Grand Trou Bleu n’est en réalité pas très surprenant. Du plastique à usage unique serait présent dans la fosse océanique la plus profonde du monde : la fosse des Mariannes, à 10 898 mètres de profondeur.

De son côté, l’ONU a tout récemment fait part de son désir d’intensifier la lutte mondiale contre la pollution des plastiques : « D’ici 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans la mer, […] des micro-plastiques sont désormais trouvés dans le sel et dans l’eau, […] chaque personne sur la planète est présumée avoir du plastique dans son corps », avait en effet déclaré en décembre dernier Maria Fernanda Espinosa, présidente de l’Assemblée générale de l’ONU.

Source

Articles liés :

Nous pourrions bientôt fabriquer du plastique de manière durable

Des microplastiques retrouvés chez toutes les espèces de tortues de mer

Il y aurait du plastique dans nos excréments

Du plastique au fond du plus grand gouffre marin du monde
noté 3 - 2 votes