in

Contre les overdoses, ce bracelet connecté pourrait sauver des vies !

Crédits : Université de Carnegie Mellon

Des universitaires américains ont mis au point un bracelet connecté capable de prévenir les overdoses aux opioïdes. Après les premiers tests effectués en laboratoire, les chercheurs affirment que ce dispositif pourrait sauver des vies.

Les overdoses aux opioïdes

Les opioïdes sont des substances psychotropes de synthèse – telles que le fentanyl et l’héroïne – ou naturelles, c’est à dire des opiacés. Les effets sont similaires à ceux de l’opium, via la stimulation directe ou indirecte des récepteurs opiacés (récepteurs de neurotransmetteurs). Selon le National Institude on Drug Abuse, pas moins de 115 personnes meurent en moyenne chaque jour aux États-Unis suite à une overdose d’opioïdes.

En 2017, l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies avait diffusé les chiffres de la toxicomanie concernant notre pays. En France, 1,5 % des adultes ont déjà expérimenté l’héroïne, et 0,2 % seraient des usagers actuels. En Europe, environ 8500 personnes succomberaient après une overdose liée à ce genre de produits (2015).

Crédits : Pixabay

Un dispositif connecté pour lutter contre ce fléau

Dans un article du 26 décembre 2018, IEE Spectrum fait état du travail de chercheurs de l’Université de Carnegie Mellon (États-Unis). Les scientifiques ont mis au point un bracelet connecté baptisé HopeBand. Destiné à prévenir les overdoses liées aux opioïdes, le HopeBand est doté de capteurs dont la mission est d’analyser le niveau d’oxygène présent dans le sang, à la manière d’un oxymètre. Dans le cas où ce niveau est fable, cela signifie un risque élevé d’overdose.

Les capteurs en question éclairent la peau par le biais de LED et analysent l’absorption lumineuse. Après une dizaine de secondes environ, le bracelet est en mesure de savoir si le taux d’oxygène est faible. Si tel est le cas, il se charge d’alarmer une personne de confiance ou les secours en cas de besoin, avec localisation du patient. À leur arrivée – et s’il s’agit bien d’une overdose -, les secours devront administrer au malade du naloxone afin de stopper l’action des opioïdes.

Pour l’instant, le HopeBand n’a pas encore été testé en situation réelle. Mais un programme spécifique pourrait le commercialiser aux États-Unis pour moins d’une vingtaine d’euros. Il s’agit d’un prix volontairement accessible afin de lutter contre ce qui est encore un facteur de mortalité important dans le monde.

Source

Articles liés :

Combien de temps ces drogues restent-elles dans votre corps ?

Un pas de plus vers un analgésique opioïde non addictif et sans effets secondaires

Plus de 10 % des gens ont de la cocaïne sur les doigts, même s’ils n’en consomment pas

Contre les overdoses, ce bracelet connecté pourrait sauver des vies !
Notez cette actu