in ,

Comment récupérer idéalement après une nuit blanche ?

Crédits : Wikipedia

Après une soirée durant laquelle le sommeil n’a pas été au rendez-vous, il est parfois difficile d’y voir clair. Or, il faut savoir que les capacités de récupération peuvent être différentes suivant les individus, et que celles-ci dépendent de nombreux paramètres.

L’élément clé : le rythme circadien

En général, les spécialistes estiment que pour bénéficier d’un sommeil de qualité, il incombe de respecter le rythme circadien (ou horloge interne). Il s’agit de l’ensemble des processus biologiques cycliques sur une durée d’environ une journée, par ailleurs propres à chaque individu. Ces processus concernent entre autres l’alimentation, le métabolisme, le sommeil ainsi que les fonctions cognitives.

Évoquons le fait que lorsque l’on cherche le sommeil, ce moment s’accompagne d’une sécrétion de mélatonine, généralement produite en fin de journée et le soir. Ceci explique pourquoi il est compliqué d’obtenir un sommeil de qualité au petit matin après une nuit blanche.

Crédits : Wikipedia

Comment récupérer de la meilleure façon ?

Faire une sieste d’environ une demi-heure apparaît comme étant une bonne solution afin de compenser un peu la perte de sommeil. En revanche, cette même sieste doit s’accompagner d’un coucher précoce le soir suivant, tout en faisant attention à ne pas prolonger cette dernière. En effet, cela pourrait se répercuter sur la qualité du sommeil des nuits suivantes.

Il existe également des solutions alternatives en cas de dérèglement du rythme circadien. Une étude américaine parue en 2017 suggère qu’un week-end en camping loin des lumières artificielles suffirait à rétablir le rythme circadien. Il y a quelques semaines, nous évoquions le casque URGOnight, destiné à entraîner le cerveau des usagers afin de leur apporter un temps de sommeil plus conséquent et de meilleure qualité.

De plus, le manque de sommeil favoriserait le fait de céder à la tentation d’une alimentation trop riche en sucres et en gras. Enfin, il faut savoir que si le manque de sommeil peut enclencher de mauvais comportements alimentaires, la malbouffe est quant à elle source de dépression, installant la personne dans une sorte de cercle vicieux dont il n’est pas évident de se libérer.

Sources : Futura SciencesCosmopolitan

Articles liés :

Une étude montre qu’une habitude de sommeil régulière est importante pour la santé

Comment le manque de sommeil peut-il vous faire grossir ?

Des chercheurs ont compris pourquoi la lumière bleue des smartphones perturbe le sommeil

Comment récupérer idéalement après une nuit blanche ?
noté 5 - 2 votes