in

Comment devrait être mené un sondage pour qu’il soit fiable ?

Crédits : Pexels / Lukas

Les sondages sont énormément utilisés, et pourtant leur validité et le sérieux des informations qu’ils fournissent sont sans cesse remis en question. Toutefois, les sondages constituent un outil statistique très sérieux et l’un des meilleurs moyens d’aborder scientifiquement et mathématiquement la réalité. Alors, comment s’assurer qu’un sondage est fiable, notamment quand on le réalise en ligne ?

Utiliser les bons outils

Comme toutes les démarches qui tentent de définir et de délimiter la réalité, les sondages ont besoin d’outils et de cadres précis et performants. Les instituts de sondage professionnels et spécialisés y ont accès dans le cadre de leur travail, mais les particuliers, entreprises et associations doivent soit faire appel à ces instituts, soit réaliser leurs sondages avec les moyens à disposition.

Sur le Web, il existe de nombreux logiciels spécialisés dans les sondages avec pour certains une version gratuite et/ou une version payante. Leur avantage est de permettre à l’utilisateur de se concentrer sur le contenu du sondage sans avoir à gérer l’hébergement d’un site et la récolte des informations par exemple.

Les questions doivent être les plus objectives possible, afin de ne pas manipuler les réponses des participants. De même, les personnes interrogées doivent être représentatives de la population. 

Interroger les bonnes personnes et poser les bonnes questions

Pour qu’un sondage soit efficace, il faut absolument déterminer la cible qu’il tente d’atteindre. Certains sondages sont destinés à toute la population et d’autres s’adressent à des profils particuliers. Dans tous les cas, il faut que chaque tranche de population soit correctement représentée et identifiable. Cela permet d’évaluer la quantité exacte des différents profils parmi les réponses.

Pour obtenir ce genre d’informations, il est recommandé de poser les questions en entonnoir, c’est-à-dire commencer par interroger les répondants sur leur âge, leur sexe, leur lieu de résidence, etc. Ensuite, les réponses doivent être classées en statistiques précises, afin d’avoir une vision rapide et claire des différents groupes. Ainsi, vous pourrez trier ces groupes et juger plus facilement de la pertinence des réponses obtenues.

avis sondage enquête
Crédits : Pixabay / Tumisu

Sondages liés aux élections : des obligations particulières

D’après la loi, « les sondages diffusés ou rendus publics sur le territoire national, portant sur des sujets liés, de manière directe ou indirecte, au débat électoral » sont soumis à des obligations.

Pour ce type de sondages, l’organisme doit déclarer :

  • son nom
  • le nom et la qualité du commanditaire du sondage et ceux de l’acheteur s’il est différent
  • le nombre de personnes interrogées
  • la ou les dates auxquelles il a été procédé au sondage
  • le texte intégral des questions posées à propos du débat électoral
  • une mention précisant que tout sondage est affecté de marges d’erreur
  • les marges d’erreur des résultats publiés ou diffusés
  • une mention indiquant le droit de toute personne à consulter la notice du sondage

Avant la publication ou la diffusion des résultats du sondage lié à des élections, l’organisme sondeur est tenu d’envoyer toutes ces informations, les résultats et une notice du sondage à la Commission des Sondages. Cette Commission rend ensuite ces informations publiques sur son site internet.

Comment savoir si l’on peut se fier à un sondage ?

Savoir bien mener une étude de ce genre est une chose. Mais reconnaître un sondage “impartial” d’un autre plus orienté en est une autre. Dans les périodes d’élections par exemple, impossible d’y échapper. Mais au-delà de la sphère politique, il est vrai que les sondages nourrissent aussi notre quotidien.

En théorie – et selon la législation française –  un sondage est censé être limité dans le temps, recueillir les « opinions, souhaits, attitudes ou comportements d’une population » par le biais d’une « enquête statistique ». De leur côté, les personnes interrogées sont censées constituer un « échantillon représentatif de la population concernée ».

Dans les faits, de nombreuses études se présentant comme des sondages ne sont donc pas “conformes” à la définition que nous venons de faire. Les résultats de sondages sont donc soumis à des règles strictes avant d’être acceptés (date de réalisation ou encore marge d’erreur, entre autres).

Par conséquent, les sondages réalisés en ligne – sur les réseaux sociaux ou des sites internet – ne correspondent pas à la définition officielle d’un sondage. De même, une étude chargée de mesurer la popularité de telle ou telle personne par exemple, n’est pas un sondage. Dans tous les cas, il faut savoir rester attentif et vigilant quant aux conditions dans lesquelles sont réalisées ces enquêtes.

Articles liés : 

Que dit le dernier sondage sur la vie privée connectée des 18-34 ans français ?

Le Royaume-Uni pourrait bientôt dévoiler une IA capable de prévoir les crimes

Infographie : un siècle de réchauffement climatique en 35 secondes !

Comment devrait être mené un sondage pour qu’il soit fiable ?
noté 5 - 2 votes