in ,

À quoi ressemblera la maison du futur ?

Crédits : capture Youtube / euronews (en français)

Un laboratoire basé aux Pays-Bas est destiné à la recherche européenne concernant la mise au point d’appareils intelligents. Le but est d’obtenir une maison entièrement connectée et des normes communes.

Qu’est-ce qu’une maison connectée ?

Lorsque l’on évoque la maison connectée (ou maison intelligente), nous parlons de domotique ou plutôt d’installation domotique. Dans ce type de logement, plusieurs éléments sont contrôlés à distance, et certains peuvent l’être de manière automatisée. Citons par exemple la vidéosurveillance, l’électricité, la lumière, le chauffage, les alarmes, ou encore le réfrigérateur. Le contrôle peut se faire séparément ou de manière générale via une application dédiée, ou encore une box wifi centrale.

Par ailleurs, ce genre d’équipement pose des questions liées à la sécurité. Il y a quelques jours, nous évoquions agent immobilier américain ayant eu la peur de sa vie après avoir été contacté par un “white hat” (hacker bienveillant) via son système connecté de vidéosurveillance.

Crédits : Pixabay

Vers un concept de maison totalement connectée

Aujourd’hui, les dispositifs sont nombreux, mais la variété des produits et des fabricants intéressent la recherche. Et si nous assistions dans un futur proche à l’arrivée d’un concept d’habitat 100% connecté de façon harmonieuse ? C’est justement ce sur quoi travaillent les ingénieurs du Centre commun de recherche européen (JRC) dans un laboratoire hyper-connecté situé dans la ville de Petten (Pays-Bas).

Les chercheurs partent du principe que la maison connectée existe déjà, mais qu’il serait plus intéressant d’élaborer une plateforme commune afin que l’intégralité des objets connectés puissent communiquer entre eux. Dans le reportage réalisé par Euronews publié le 3 décembre 2018 (voir en fin d’article), les ingénieurs évoquent la notion d’écosystème intelligent.

«Nous devrions avoir la possibilité d’acheter un appareil dans n’importe quel magasin en étant sûrs qu’il fonctionnera avec ce que nous avons déjà à la maison», indique Catalin Felix Covrig, ingénieur au JRC.

Avec la collaboration des différents fabricants d’appareils connectés, les ingénieurs travaillent sur des normes ouvertes ainsi que sur une information claire donnée au consommateur par le fabricant. Il est notamment question d’un “langage commun” dont le but serait d’harmoniser l’utilisation de tous ces appareils au sein d’un logement, c’est-à-dire atteindre l’“interopérabilité” des appareils.

Voici le reportage réalisé par Euronews :

Articles liés :

Son ex a utilisé son système domotique pour la harceler !

Ce mur intelligent est capable d’analyser les mouvements dans une pièce !

Et si votre aspirateur connecté se retournait contre vous ?

À quoi ressemblera la maison du futur ?
Notez cette actu