in ,

Un explorateur atteint le point le plus profond de l’océan Atlantique

Le sous-marin de l'expédition Five Deeps. Crédits : Five Deeps Expedion

L’explorateur et multimillionnaire Victor Vescovo vient d’atteindre le point le plus profond de l’océan Atlantique – le fond de la fosse de Porto Rico, à un peu plus de 8 000 mètres sous les eaux.

Il a déjà gravi l’Everest et les plus hauts sommets des six autres continents. Il y a quelques jours le multimillionnaire Victor Vescovo, co-fondateur d’une société de capital-investissement à Dallas, au Texas, vient d’ajouter un nouvel exploit à son actif. L’homme veut être aujourd’hui la première personne à “toucher” le point le plus profond de chacun des cinq océans (et sept autres points profonds) dans le cadre de son opération Five Deeps Expedion, le tout en 11 mois. Et ça commence bien. L’entrepreneur vient de plonger en solo dans un submersible en alliage de titane de 12,5 tonnes à 8408 mètres profondeur. Bienvenue dans la Fosse de Porto Rico, au large des Caraïbes.

Pas qu’un caprice

L’exploit nous rappelle celui signé James Cameron, qui en 2012 avait plongé au fond de la Fosse des Mariannes, à près de 11 000 mètres de profondeur, dans l’océan Pacifique. Si au premier abord il ne pourrait s’agir que d’un “caprice de riches”, l’objet de ces missions est tout autre.

S’il n’y avait pas ces personnes, aucun organisme de financement ne serait prêt à dépenser autant d’argent pour visiter toutes ces régions, justifie en effet Ann Vanreusel, biologiste des grands fonds à l’Université de Gand en Belgique. L’expédition fournira des cartes hautes résolution qui pourraient donner des indices sur la formation de tranchées océaniques lorsque les plaques tectoniques plongent dans le manteau. Les plongées ne manqueront pas non plus de repérer de nouvelles espèces, ce qui permettra aux chercheurs de comparer les écosystèmes qui se sont développés dans ces habitats isolés et exotiques“.

fosse de Porto Rico
La fosse de Porto Rico, qui descend à plus de 8 400 mètres de profondeur. Crédits : Wikipédia

“Nous sommes vraiment impatients de continuer”

De son côté Victor Vescovo ne cache pas son enthousiasme, et on le comprend. “C’était génial d’atteindre le fond de l’océan Atlantique pour la première fois de l’histoire et de prouver les capacités techniques de ce système de plongée, que nous considérons désormais comme le plus opérationnel au monde, a-t-il expliqué. Nous sommes vraiment impatients de continuer sur les autres sites de plongée et de poursuivre nos objectifs techniques et scientifiques“.

Pour se faire le submersible, d’une valeur de 48 millions de dollars, est équipé d’instruments permettant l’échantillonnage, ainsi que d’un système de sonar 3D conçu pour cartographier le plancher océanique.

Le premier objectif est donc bien rempli. Vescovo ambitionne maintenant de visiter la Fosse des Sandwich du Sud, dans l’océan Austral (7 235 m). Puis viendront la Fosse des Mariannes, le point le plus profond de la planète, la Fosse de Java dans l’océan Indien (10 882 m) et la profondeur de Molloyn dans l’océan Arctique (5669 m).

Source

Articles liés :

De possibles formes de vie découvertes près de la fosse des Mariannes à 10 km sous le plancher océanique

Des niveaux “extraordinaires” de pollution enregistrés dans la fosse des Mariannes

Il y a beaucoup plus d’eau “aspirée” par la Terre que prévu

Un explorateur atteint le point le plus profond de l’océan Atlantique
noté 3.4 - 7 vote[s]