in ,

Pourquoi les phoques moines d’Hawaii se retrouvent-ils avec des anguilles dans leurs narines ?

Crédits : NOAA Fisheries / rittany Dolan

Après plusieurs décennies d’observation de phoques moines sur l’archipel d’Hawaï (États-Unis), des chercheurs sont témoins d’un phénomène inquiétant et toujours non expliqué. En effet, les phoques sont parfois retrouvés en situation de détresse à cause d’anguilles se coinçant dans leurs nasaux !

Un phénomène encore incompris

Le phoque moine d’Hawaï (Monachus schauinslandi) est une espèce endémique du célèbre archipel. Dans un communiqué de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) publié le 5 décembre 2018, les chercheurs indiquent travailler à l’observation de ces animaux depuis quatre décennies. Or, ce phénomène d’anguilles coincées dans le nez des phoques a commencé à apparaître il y a seulement quelques années. Bien qu’il s’agisse de cas rares, les chercheurs ne parviennent pas à déterminer si cela relève du hasard ou d’une réelle tendance.

Il faut savoir que les phoques se servent naturellement de leur museau pour aller dénicher leurs proies dans le sable, sous les pierres ou encore dans les récifs coralliens. Sans surprise, une de leurs cibles favorites est l’anguille. Concernant les cas observés, les chercheurs pensent que l’anguille a peut-être tenté de se défendre ou a été avalée entièrement avant d’être régurgitée par le mauvais chemin.

Étant donné la rareté du phénomène, les chercheurs ne sauront peut-être jamais ce qu’il se passe vraiment dans ce genre de cas. Quoi qu’il en soit, la poignée de phoques moines retrouvés dans une telle situation ces dernières années a été soignée et relâchée dans la Nature en bonne santé.

Crédits : Wikipédia

Le phoque moine est malheureusement menacé

Prendre soin de ces phoques moines est très important, dans la mesure où l’espèce est considérée comme étant “en danger d’extinction” par la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Plusieurs raisons ont généré ce déclin, à savoir la surpêche impactant sa capacité à se nourrir, les maladies véhiculées par les espèces invasives ainsi que la pollution des eaux. Citons également les filets des pêcheurs qui représentent souvent des pièges pour les phoques.

Sources : NOAASciences et Avenir

Articles liés :

Des phoques séparés de leurs petits par les navires brise-glace

Ce poisson fait tellement de bruit lorsqu’il copule qu’il peut rendre sourds les dauphins et les phoques !

Plus de 1000 de phoques ont été équipés pour étudier des régions inaccessibles

Pourquoi les phoques moines d’Hawaii se retrouvent-ils avec des anguilles dans leurs narines ?
noté 3 - 2 votes