in

L’eau douce devient plus salée, et ce n’est pas une bonne nouvelle

eau
Crédits : Pexels

De nouvelles recherches montrent que les sels utilisés pour dégager les routes en hiver, ainsi que les pluies acides, contribuent à augmenter la salinité des rivières américaines depuis de nombreuses années. Mauvaise nouvelle pour l’écosystème.

Une récente étude suggère qu’au moins un tiers des rivières et des ruisseaux des États-Unis sont devenus plus salés et alcalins au cours de ces 50 dernières années. Principales causes : les sels de déneigement, le rejet des engrais, mais aussi les pluies acides. Un constat qui n’ira pas en s’améliorant. D’ici à 2100, plus de la moitié de ces cours d’eau pourraient contenir au moins 50 % de sel en plus, alertent les chercheurs. Un véritable danger pour la vie en eau douce, mais aussi pour l’Homme.

Du sel, mais pas que

Sujay Kaushal, bogéochimiste de l’Université du Maryland, étudie la manière dont le sel envahit les sources d’eau douce. Après avoir échantillonné un peu d’eau dans le New Jersey, le chercheur explique avoir découvert plusieurs choses. Non seulement il y avait une teneur élevée en chlorure de sodium (sel), utilisé en hiver pour dégivrer les surfaces extérieures, mais aussi une grande quantité de bicarbonate de sodium et de magnésium. Il a ensuite fait le même constat dans la plupart des rivières de la côte est.

sels
Les sels de déneigements entraînent une salinité accrue dans les cours d’eau douce américains. Source : Pxhere

En cause, les sels utilisés sur les routes, note le chercheur – mais pas que. Les pluies acides, causées par la pollution de l’air issue de la combustion de combustibles fossiles, joueraient également un rôle important. « Des décennies de pluies acides ont dissous non seulement des portions de roche et de sol, mais également des bâtiments et des routes, et ont toutes ajouté divers sels à l’eau », dit-il.

Un problème pour l’écosystème

Et cela pourrait poser un problème pour les animaux d’eau douce. « En raison du fait que leurs tissus corporels ont une concentration en sel supérieure à celle de l’eau qui les entoure, les animaux d’eau douce ont l’habitude de filtrer l’eau qu’ils ingèrent et qui continue à couler, pendant qu’ils retiennent les sels », explique John Olson, de la California State University à Monterey Bay, qui a participé aux recherches. « Mais quand les niveaux de sel montent soudainement, les animaux peuvent faire une overdose ». En résultent une croissance ralentie et des problèmes de reproduction qui menacent les espèces.

Le chercheur pointe également du doigt les insectes. Les larves de dizaines d’espèces de mouches peuplent les cours d’eau et fournissent de la nourriture à de nombreux animaux, y compris aux poissons. Ainsi c’est toute la chaîne alimentaire de ces écosystèmes qui est concernée. On rappelle que l’Homme se nourrit aussi de ces poissons, mais consomme également l’eau potable issue de ces cours d’eau.

Source

Articles liés :

« D’ici 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans la mer » met en garde l’ONU

De nouvelles espèces de poissons découvertes à plus de 6 000 mètres de profondeur

Les hippopotames font tellement caca que les poissons suffoquent

L’eau douce devient plus salée, et ce n’est pas une bonne nouvelle
noté 5 - 2 votes

Written by Brice Louvet

Passionné par les sciences, et relations humaines, je partage avec vous les nouvelles découvertes, des situations les plus insolites aux dossiers les plus intéressants



Wisdom albatros

À 68 ans, l’oiseau le plus vieux du monde pond un nouvel œuf

Cimon robot 2

Cimon, une intelligence artificielle dans l’ISS !