in ,

Le cerveau des enfants modifié par l’exposition aux écrans ?

Crédits : Flickr / zeitfaenger.at

S’il n’y a pas si longtemps, les seuls écrans étaient ceux de l’unique télévision de la maison, la situation est aujourd’hui bien différente. En effet, ceux-ci sont maintenant omniprésents, et des chercheurs ont tenté d’en savoir davantage sur les potentielles répercussions au niveau du cerveau des enfants.

Une vaste étude

Les Instituts nationaux américains de la santé (NIH) ont finalisé la première étape de leur étude, comme l’explique l’émission de télévision 60 minutes diffusée sur la chaîne CBS News le 9 décembre 2018. Il s’agissait d’analyser les cerveaux de 4 500 enfants âgés de 9 et 10 ans afin d’observer les éventuels impacts des jeux vidéos et d’Internet à haute dose sur leur développement.

Dans le cadre de leurs recherches, les scientifiques ont eu recours à l’imagerie par résonance magnétique (IRM). Les premiers résultats font état de “tracés différents” chez les enfants utilisant – durant plus de 7 heures par jour – une tablette, un smartphone et/ou les jeux vidéos. À terme, l’étude concernera pas moins de 11 000 enfants dont le suivi se déroulera sur plusieurs années.

Crédits : PxHere

Quelle est la nature du problème ?

Selon la docteure Gaya Dowling, responsable de l’étude, il est question d’un amincissement prématuré du cortex. Rappelons que le cortex (ou écorce cérébrale) n’est autre que la substance grise périphérique des hémisphères cérébraux. Son rôle est de traiter les informations envoyées au cerveau par les cinq sens. Le fait est que l’amincissement du cortex est un phénomène bien connu, mais qui est habituellement considéré comme un processus de vieillissement.

Toutefois, les chercheurs ne savent pas encore si cela est réellement néfaste, et ne peuvent toujours pas déterminer s’il s’agit d’une conséquence directe du temps passé devant les écrans. En revanche, l’étude permet d’affirmer autre chose avec certitude. Les enfants passant plus de deux heures ou plus par jour devant un écran ont de moins bons résultats aux tests de langage (et de mémoire).

Ces recherches soulèvent également la question du caractère addictif des écrans, en ce qui concerne notamment le smartphone. Selon les chercheurs, le temps passé entre autres sur les réseaux sociaux stimule la sécrétion de dopamine, l’hormone liée au plaisir. Il y a quelques mois,  une étude menée aux États-Unis sur 4 524 enfants âgés de 8 à 11 ans a permis de conclure que plus de deux heures d’écran chez les enfants appauvrissent leur développement cognitif.

Sources : Futura SciencesDoctissimo

Articles liés :

Évitez à tout prix l’exposition aux écrans des enfants de moins de trois ans alerte un psychiatre  !

Une nouvelle étude nous révèle à quel point la lumière bleue est néfaste

Des chercheurs développent un écran capable de s’adapter à la vue

Le cerveau des enfants modifié par l’exposition aux écrans ?
noté 4 - 3 votes