in ,

Insolite : une société vend la “virginité” de robots sexuels !

Crédits : capture Youtube / Eve's Dreams

Afin de trouver de l’aide dans le but d’ouvrir sa maison close, une société basée en Californie a fait une incroyable proposition, qui pourrait être naturellement qualifiée d’absurde. En effet, dans le cadre d’une opération de financement participatif, cette société a demandé 10 000 dollars pour une “première fois” avec un robot sexuel.

Une campagne de financement participative étonnante

Eve’s Robot Dreams est une société californienne désirant se lancer dans l’ouverture d’une maison close à sexdolls. En septembre 2018, elle a lancé une campagne de crowdfunding sur la plateforme IndieGoGo et le caractère insolite de cette dernière interroge. En effet, le dernier palier du financement proposait la mise à disposition d’un robot sexuel “vierge” à quiconque effectuerait un don de 10 000 dollars.

Cette campagne désormais terminée n’a pas été un succès, car seulement 2 659 dollars ont été promis alors que l’objectif initial était tout de même de 155 000 dollars. Il faut croire que la perspective d’une première fois avec une sexdoll ne séduit pas au point de débourser une telle somme. C’est aussi sans compter sur le fait que bon nombre d’hommes ont dû juger la proposition un peu trop glauque à leur goût.

Crédits : capture YouTube/ Eve’s Dreams

Quel type de robots sexuels ?

Comme le montre la vidéo de la campagne visible en fin d’article, les robots que Eve’s Robot Dreams proposait de tester ne sont pas de simples poupées. En effet, il s’agissait de robots Harmony – disponibles depuis septembre 2017 – élaborés par la société RealBotix ayant dernièrement mis au point un robot masculin du même type baptisé Henry.

Or, ce sex-toy nouvelle génération intégrant une intelligence artificielle est destiné à servir de partenaire sexuel – mais également de compagne – pour les hommes. Harmony est capable d’effectuer des mouvements autonomes, de reconnaître le visage de son partenaire et peut même faire chauffer sa peau pendant l’acte sexuel.

Qui est derrière cette société ?

Il s’agit d’une jeune femme qui se fait appeler Unicole Unicron. L’intéressée a donc créé Eve’s Robot Dreams mais avant cela, était à l’origine d’Unicult, une secte féministe new age proposant de « changer le futur ». Quoi qu’il en soi, chacun sera d’accord pour dire que monnayer la virginité d’un robot 10 000 dollars est assez inhabituel, et ouvre la voie à de nombreux débats de société.

Sources : Daily BeastL’ADN

Articles liés :

Polémique : un robot sexuel créé pour être violé ?

Le robot sexuel Samantha devient un produit de masse en Europe…

Les robots sexuels masculins auront-ils du succès ?

Insolite : une société vend la “virginité” de robots sexuels !
Notez cette actu