in

En Australie, l’animal le plus mortel pour l’Homme n’est pas celui que vous croyez

Crédits : Pixabay / WikiImages

Entre 2008 et 2017 en Australie, 266 personnes sont décédées suite à l’attaque d’animaux bien connus. S’agissait-il d’araignées ? De serpents ? Pas le moins du monde. Les animaux les plus mortels pour l’Homme en Australie sont les chevaux, et les vaches.

On le sait, l’Australie est réputée pour abriter certains des animaux les plus dangereux du monde. On pense notamment au serpent brun oriental (Pseudonaja textilis), capable de tuer un Homme avec une simple morsure, ou encore la veuve noire à dos rouge (Latrodectus hasseltii), l’un des arachnides les plus venimeux du monde. Mais de manière surprenante, peu de décès ont été enregistrés au cours de ces dernières années (suite à l’attaque d’un animal) – 266 décès entre 2008 et 2017. Une question se pose alors malgré tout : quel est l’animal le plus mortel pour l’Homme ?

Des animaux bien connus

Il ne s’agit ni des araignées ni des serpents (ni des humains, puisqu’ils ne sont pas ici pris en compte). Selon le Bureau australien des statistiques, le plus grand nombre de décès humains dus à un animal est à mettre au crédit des… chevaux et des vaches (et autres animaux de transports), avec 77 décès enregistrés. Viennent ensuite les autres mammifères (non domestiques), avec 60 décès. C’est un peu vague, mais on imagine que les kangourous sont particulièrement concernés.

chevaux australie
Les animaux les plus mortels pour l’Homme en Australie ne sont ni les araignées, ni les serpents, mais les chevaux et les vaches (et autres animaux de transports). Ces animaux sont responsables de 77 des 266 décès enregistrés entre 2008 et 2017. Crédits : Pixabay

Les chiens devant les crocodiles

Ensuite ? Les frelons, guêpes et abeilles s’imposent, avec 27 victimes enregistrées au cours de ces 10 dernières années. Viennent ensuite les requins (et autres créatures marines), avec 26 décès, les serpents et lézards (23 morts), les chiens (22 décès), et les crocodiles (17 victimes). Les décès restants se répartissent entre les rats et les arthropodes.

Rappelons qu’on niveau mondial, c’est bien le moustique qui reste le plus mortel, devant l’Homme. Pourquoi ? Parce que les moustiques sont porteurs de maladies dévastatrices. On note, par exemple, le paludisme, qui tue chaque année plus de 600 000 personnes. D’autres maladies peuvent être transmises par les moustiques, notamment la dengue, la fièvre jaune et l’encéphalite.

On rappelle qu’il existe également plus de 2 500 espèces de moustiques réparties dans toutes les régions du monde – à l’exception de l’Antarctique. Au plus fort des saisons de reproduction, les moustiques sont tout simplement plus nombreux que tous les autres animaux de la planète (termites et fourmis mis à part).

Source

Articles liés :

En Australie, les chats utilisent le feu pour chasser leurs proies

Les dents d’un ancien requin gigantesque retrouvées en Australie

La capitale australienne subit une véritable invasion de kangourous

En Australie, l’animal le plus mortel pour l’Homme n’est pas celui que vous croyez
noté 4.2 - 5 votes