in

Cimon, une intelligence artificielle dans l’ISS !

Cimon robot 2
Crédits : capture Youtube / European Space Agency, ESA

Il y a quelques mois, l’assistant interactif doté d’une intelligence artificielle baptisé Cimon a pris place dans la Station spatiale internationale (ISS). Et tout semble se passer comme prévu depuis son arrivée, et un premier bilan peut être dressé.

Qui est Cimon ?

L’intelligence artificielle Cimon (Crew Interactive MObile CompanioN) repose sur la technologie Watson AI, fonctionnant à partir du cloud d’IBM. Celle-ci est contenue dans une sorte de ballon – imprimé en 3D – dont la masse atteint 5 kg et est arrivée à bord de l’ISS en juin 2018.

Il faut savoir que cette création, fruit de la collaboration entre IBM et Airbus a été commandée par l’administration spatiale du Centre allemand de recherche aérospatiale. Cimon a été testé par l’astronaute allemand Alexander Gerst – à l’origine d’un récent timelapse 4K de la Terre – dans le cadre de la mission Horizons de l’Agence spatiale européenne (ESA).

Cimon effectue ses tâches avec brio

Le robot a été mis au point dans un but bien précis, c’est-à-dire assister les astronautes dans leurs activités en leur fournissant par exemple des plans visuels afin d’installer certaines pièces d’un mécanisme étape par étape. Capable de résoudre lui-même des problèmes grâce à son réseau neuronal, Cimon a participé à des expériences menées sur des cristaux, et s’est entraîné à résoudre le Rubik’s Cube, célèbre casse-tête.

Cimon robot 1
Crédits : IBM

Il est également question d’une présence allant au-delà de la simple machine, bien que Cimon ne participe pas activement à la vie à l’intérieur de l’ISS. En revanche, il peut être considéré comme un collègue de travail idéal. Il faut également savoir que Cimon est aussi capable de détecter les émotions de l’astronaute, de savoir si ce dernier s’adresse à lui où non, et a même montré de la sensibilité. En effet, Cimon aurait reproché à Alexander Gerst de ne pas lui avoir pas permis de profiter assez longtemps… d’une musique ! En tout cas, Cimon a fait forte impression, et depuis la fin de sa mission en octobre 2018, les membres de l’ISS espèrent le revoir bientôt.

Voici une vidéo récemment publiée par l’ESA montrant l’étroite relation entre Cimon et Alexander Gerst :

Sources : The VergeSiècle Digital

Articles liés :

Conquête spatiale : un nouveau type de robot va entrer en piste

La NASA veut envoyer des robots-abeilles pour faire des prélèvements sur Mars !

Mars : la NASA localise Opportunity depuis l’espace, son robot perdu depuis la tempête géante

Cimon, une intelligence artificielle dans l’ISS !
Notez cette actu

Written by Yohan Demeure

Licencié en Géographie, j'aime intégrer dans mes recherches une dimension humaine. Passionné de cinéma, de musique et de voyages, j’espère attirer votre attention sur des sujets intéressants.



eau

L’eau douce devient plus salée, et ce n’est pas une bonne nouvelle

maison blanche

Un service de reconnaissance faciale arrive à la Maison Blanche !