in ,

Un nanomatériau inédit reprend la forme du carton ondulé !

Crédits : Pixnio

Des chercheurs américains ont mis au point un nanomatériau étonnant, dans la mesure où celui-ci reproduit la structure du carton ondulé. Diverses industries se sont d’ores et déjà montrées intéressées par ce fameux matériau !

Un matériau novateur…

Dès lors qu’il s’agit de porter son choix sur un matériau, il est logiquement question de trouver un équilibre idéal entre diverses caractéristiques telles que le poids, l’épaisseur, la texture ou encore la rigidité. Comme l’indique un communiqué publié le 5 novembre 2018, des chercheurs de l’Université d’État de Pennsylvanie (États-Unis) ont créé un nanomatériau très intéressant.

Baptisé « nanocardboard » (papier carton nanométrique), le matériau en question reproduit la structure en sandwich du carton ondulé, mais a été fabriqué avec de l’oxyde d’aluminium (ou alumine). Il faut savoir qu’un centimètre carré de ce nanocardboard pèse moins d’un millième de gramme. De plus, celui-ci est flexible et est capable de retrouver sa forme de base à chaque fois, et ce tout en montrant de sérieuses propriétés d’isolation thermique. Évoquons également le fait que ce nanomatériau est 10 000 fois plus rigide qu’une plaque solide présentant un poids équivalent.

Crédits : Université d’État de Pennsylvanie

… que les industriels s’arrachent déjà !

Afin de concevoir leur nanocardboard, les scientifiques ont tout d’abord mis au point un support en silicium, à travers lequel des canaux peuvent passer. Ensuite, il a été question de déposer chimiquement des couches nanométriques d’oxyde d’aluminium. Après l’élimination du silicium, le résultat prend la forme de deux couches d’oxyde d’aluminium reliées par un réseau de tubes, la fameuse structure en sandwich !

«Le carton ondulé est généralement la structure en sandwich la plus familière. En matière de transport de marchandises, elle est omniprésente car à la fois légère et rigide. Mais ces structures sont partout, la porte de votre maison est probablement une structure en sandwich, avec des placages massifs de chaque côté et un noyau plus léger, tel un treillis en nid d’abeille, à l’intérieur », a déclaré Igor Bargatin, professeur en génie mécanique et principal meneur de ces recherches.

Les industries s’intéressent de près à ce type de structures, qu’il soit question de microrobotique ou d’aéronautique, entre autres. L’attrait principal est de garder une bonne résistance du matériau tout en ayant la possibilité de le plier à volonté et de profiter d’un poids plus léger. Dans la nature, les structures en sandwich existent déjà, mais celles-ci sont évidemment très difficiles à reproduire à l’échelle nano !

Sources : Science DailyFutura Sciences

Articles liés :

Un nouveau matériau inventé pour protéger les astronautes des rayonnements de l’espace

Des chercheurs simulent un nouveau matériau qui pourrait être encore plus étrange que le graphène

Insectes et nanomatériaux : l’alimentation du futur est-elle dangereuse ?

Notez cet article