in

Les bébés humains rient comme les chimpanzés

Crédits : Pexels / Pixabay

Une nouvelle étude montre que les bébés rient en expirant et en inspirant de l’air, à la différence des adultes et de la même manière que les primates non humains. Une similitude qui semble disparaître à mesure que les bébés apprennent à parler.

Le rire d’un bébé met tout le monde d’accord. Mais en s’y intéressant de plus près, on se rend effectivement compte que ces rires si communicatifs diffèrent des éclats de rire d’adultes. Pourquoi ? Parce que les bébés humains, contrairement aux adultes, rient à la fois en inspirant et en expirant de l’air, tout comme le font les primates non humains, à l’instar des chimpanzés. Les détails de l’étude ont été présentés cette semaine lors de la 176e réunion de l’Acoustical Society of America.

Inspiration et expiration

Pour en arriver à cette conclusion, Disa Sauter, psychologue à l’Université d’Amsterdam, aux Pays-Bas, en collaboration avec Bronwen Evans, phonéticienne à l’University College of London, ont récemment étudié les rires de 44 nourrissons (séquences trouvées en ligne) et enfants âgés de 3 à 18 mois. Les chercheuses ont alors demandé à 102 étudiants en psychologie (non experts) d’évaluer ces séquences, en se focalisant sur le rapport inspiration/expiration de chaque éclat de rire présenté.

Il en ressort alors que d’une part, les bébés les plus jeunes inspirent et expirent tout en riant, à l’instar des primates non humains, mais aussi que les bébés plus âgés ne s’appuient que sur l’expiration, tout comme les adultes. « Les humains adultes rient parfois en inspirant, mais la proportion est nettement différente de celle des rires de nourrissons et de chimpanzés, explique Disa Sauter. Nos résultats suggèrent que ce changement est graduel plutôt que soudain ».

bébé chimpanzé rire
Les primates non humains rient tout en inspirant et expirant de l’air. Crédits : Stefaanroelofs/Pixabay

Évolution

Quant à savoir pourquoi les nourrissons et les primates non humains rient de la même manière, les scientifiques ont une hypothèse. Ils suggèrent que les vocalisations – à la fois humaines et celles de primates non humains – ont probablement évolué à partir d’une ascendance commune, mais qu’une évolution physique pourrait ensuite s’opérer chez les bébés humains à partir du moment où ils commencent à apprendre à parler.

Rappelons qu’il y a quelques semaines, une étude publiée dans la revue Animal Cognition suggérait que près de 90 % de nos gestes effectués en bas-âge (lancer des objets ou étreindre, par exemple) sont similaires à ceux effectués par les chimpanzés bébés et adultes. Des résultats qui témoignent, une fois de plus, d’une histoire évolutive commune.

Source

Articles liés :

Bébés humains et chimpanzés partagent un langage commun

Les bébés qui mangent solide plus tôt dormiraient mieux et plus longtemps

Pourrait-on avoir des bébés sur Mars ?

Les bébés humains rient comme les chimpanzés
noté 5 - 1 vote