in ,

Inde : une incroyable crise de l’eau menace 600 millions d’habitants

Crédits : Pixnio

Ce pays, qui devrait bientôt devenir le plus peuplé au monde, vit actuellement la plus importante crise de l’eau de toute son histoire. Plus d’une vingtaine de villes se trouvent dans des régions où les nappes phréatiques s’épuisent à une vitesse record.

En juin 2018, plusieurs ministères indiens ont ensemble publié un rapport très alarmant. Non seulement plus de 200 000 personnes meurent chaque année à cause du manque d’eau de qualité, mais 600 millions d’habitants vivent dans 21 villes – dont New Delhi et Bangalore – qui épuisent leurs nappes phréatiques. Le souci est tel que dans deux ans, il ne s’y trouvera plus une seule goutte d’eau.

carte ressources eau
Crédits : Composite Water Management Index

Dans ces régions, les habitants les plus pauvres seront les premiers touchés par cette pénurie. Ceux qui utilisent habituellement des puits devront s’approvisionner dans les rivières voisines, déjà utilisées pour l’irrigation des cultures. Paul Salopek, journaliste américain – qui a reçu deux fois le prix Pulitzer – a récemment traversé l’Inde dans le cadre d’un reportage pour le National Geographic :

«Dans le Pendjab, l’un des principaux greniers agricoles de l’Inde, les paysans se plaignent du niveau des nappes phréatiques, qui a baissé de 12, 18 ou 30 mètres en une seule génération. L’eau accumulée sur des milliers d’années depuis la dernière ère glaciaire est inlassablement pompée pour les besoins de l’agriculture industrielle, pour la révolution verte»,
 explique l’intéressé.

Paul Salopek explique également que le gouvernement indien pilote quelques projets pour remédier à cette crise, comme la construction de nouveaux barrages. Ils s’ajouteront aux 5000 déjà présents dans le pays, et seront utilisés en parallèle de la déviation des cours d’eau vers les régions les plus sèches.

D’autre part, le réchauffement climatique semble perturber la mousson, et les précipitations ne sont plus régulières. Ceci est source de grande inquiétude, dans la mesure où ces précipitations sont vitales et que la demande en eau potable devrait sans cesse augmenter. Chaque année, l’Inde compte plus de 15 millions d’habitants supplémentaires !

Le professeur KJ Joy, expert de l’eau pour l’ONG locale Soppecom, pense que la gestion de l’eau urbaine représente le réel problème :

«Les autorités ne donnent pas assez d’importance aux sources d’eau locales, comme les nappes phréatiques, les lacs, l’eau des pluies ou le recyclage des eaux usées. Et l’essentiel de l’eau urbaine vient donc de l’extérieur, alors que cela ne devrait être qu’une source secondaire», estime-t-il dans des propos recueillis par RFI.

Articles liés :

Quelles solutions pour tenter de régler la crise de l’eau ?

Le très inquiétant rapport secret de Nestlé sur les ressources mondiales en eau douce

L’Inde plante 66 millions d’arbres pour lutter contre le réchauffement climatique

Inde : une incroyable crise de l’eau menace 600 millions d’habitants
noté 4.3 - 4 votes