in

Et si les micro-algues incarnaient le carburant de demain ?

Crédits : capture YouTube / University of Michigan

Face à la problématique du carburant à base de pétrole, les micro-algues pourraient bien avoir leur mot à dire ! En effet, alors que les réserves de pétrole baissent inexorablement, il s’avère que les solutions de remplacement en termes de carburant ne sont pas légion.

Si le pétrole commence à devenir une ressource très préoccupante en termes de quantité disponible, les micro-algues sont très nombreuses – que ce soit dans l’eau de mer ou dans l’eau douce. De plus, certaines espèces d’algues peuvent produire jusqu’à 70 % de leur masse en acide gras. C’est justement cette contenance qui représente un fort intérêt en termes de production de biocarburant.

Une trentaine de tonnes d’huile par an et par hectare, c’est ce que promet une équipe de chercheurs de l’Université d’État du Michigan, soutenue par le Département de l’énergie des États-Unis par le biais d’une subvention de 2 millions de dollars, comme l’explique un communiqué publié le 2 octobre 2018. Le but ? Trouver la meilleure façon de cultiver les algues, de les transformer en carburant, mais aussi d’optimiser les performances durant le processus de combustion.

Les chercheurs estiment par ailleurs qu’il est nécessaire de cultiver plusieurs espèces d’algues, car « aucune espèce seule ne peut être bonne à tout faire » selon Bradley Cardinale, professeur de biologie participant au projet. Il ne s’agit pas du tout premier projet intégrant les algues pour faire du carburant. En revanche, il est bel et bien question de recherches s’intéressant pour la première fois à la possibilité d’obtenir un rendement à grande échelle en utilisant des algues.

Les avantages concernant la culture d’algues semblent nombreux : meilleur rendement à l’hectare en comparaison aux cultures terrestres (céréales, etc.), aucune consommation d’eau (pas besoin d’irrigation), aucun risque de contamination par des pesticides ou encore gain de place (aucune emprise sur la terre ferme).

Sources : The Detroit NewsConsoglobe

Articles liés :

Ces algues qui transforment la pollution en énergie

Énergie : Le pétrole artificiel est-il notre avenir ?

À l’avenir, les micro-algues pourraient remplacer le bitume issu du pétrole

Et si les micro-algues incarnaient le carburant de demain ?
noté 5 - 2 votes