in

Comment atteindre l’océan souterrain d’Europe, la lune de Jupiter ?

Crédits : NASA/JPL-Caltech/SETI Institute

Les futures missions visant à l’exploration d’Europe, la lune de Jupiter, devront être capables de pénétrer dans la croûte de glace de plusieurs kilomètres d’épaisseur pour accéder à son océan souterrain. Mais comment faire ?

Europe, la lune de Jupiter est avec Mars et Encelade (la lune de Saturne), l’un des mondes les plus prometteurs pour y trouver la vie. Cette lune abrite en effet un immense océan salé, niché sous une épaisse croûte de glace de plusieurs kilomètres d’épaisseur, en contact avec le noyau rocheux. Des réactions chimiques complexes susceptibles de conduire à l’apparition du vivant seraient alors possibles – en théorie. Mais pour le savoir, encore faut-il percer cette couche de glace. Mais rassurez-vous, la NASA planche déjà sur le problème.

Percer la glace au laser

En effet, l’agence américaine finance actuellement plusieurs études visant au développement de différentes technologies. L’une d’elles, signée de la société Stone Aerospace, présente ARCHIMEDES (A Really Cool High Impact Method for Exploring Down into Europan Subsurface), une technique visant à pénétrer la glace en utilisant un laser véhiculé par un câble de fibre optique. Une sonde laser directe permettrait une pénétration efficace de la glace sur des centaines de mètres. Ce faisant, nous pourrions alors avoir accès à l’océan d’Europe, situé en dessous, pour y chercher des signes de vie.

« Cette approche unique de pénétration de la glace est avantageuse car elle peut facilement être intégrée à un capteur à fibre optique, qui peut également accueillir des instruments capables de rechercher des bio-marqueurs de la vie », peut-on lire sur le site de la NASA.

ARCHIMEDES NASA Europe Europa Jupiter
Une illustration d’ARCHIMEDES opérant sur Europa. Crédit : NASA/SMD

Intégrer les futures missions

Les expériences menées en laboratoire depuis quelques mois avec les premiers prototypes semblent prometteuses. Des expériences en conditions environnementales similaires à celles existant à la surface d’Europe pourraient donc prochainement être menées. Si tout est validé, alors ce nouvel instrument pourrait – pourquoi pas – intégrer les futures missions programmées visant à l’exploration de la vie sur cette lune.

On pense notamment à la mission Europa Clipper de la NASA, prévue pour 2020, et à l’explorateur JUpiter ICy Moons, de l’ESA (JUICE), lancée probablement en 2022. L’idée sera ici de mesurer avec précision l’épaisseur et la composition de la croûte glacée d’Europe. Notons par ailleurs que le satellite JUICE ira par la suite se mettre en orbite autour de Ganymède, qui abrite elle aussi un océan souterrain. Rendez-vous prévu en 2032.

Source

Articles liés : 

Sur Europe, la vie pourrait survivre à l’énergie nucléaire

La NASA annonce la présence de geysers d’eau sur Europe, la lune de Jupiter

De gigantesques « tours de glace » sur Europe, la lune de Jupiter

Comment atteindre l’océan souterrain d’Europe, la lune de Jupiter ?
noté 4.8 - 4 votes