in

Y aura-t-il un jour sur Terre un autre supercontinent ?

Capture vidéo Youtube TechInsider

Il y a 250 millions d’années régnait sur Terre la Pangée, un immense supercontinent. Divisé depuis, il a évolué pour former les continents actuels. Mais la Pangée n’était pas le premier supercontinent. Et ce ne sera pas non plus le dernier.

Notre planète a besoin de mouvements pour « respirer », pour expulser sa chaleur interne. C’est pourquoi nous avons la tectonique des plaques, sorte de puzzle constitué de neuf pièces mobiles, se déplaçant sur le manteau de la Terre à mesure que le temps passe. Il y a environ 250 millions d’années, tous les continents actuels étaient rassemblés en un supercontinent connu sous le nom de Pangée, et d’autres supercontinents ont également vu le jour des centaines de millions d’années avant. Ainsi, les terres s’écartent et se rassemblent de manière assez régulière. Mais s’il ne fait aucun doute qu’un prochain supercontinent verra le jour dans quelques millions d’années, difficile de prévoir quand exactement, ni comment ce dernier sera façonné.

« C’est l’un des aspects du débat sur lequel il n’y a pas beaucoup d’explications, explique à Live Science Ross Mitchell, géologue à la Curtin University de Perth, en Australie. Il y aura une prochaine Pangée. Mais à quoi ressemblera-t-elle ? C’est là que les opinions divergent ».

Les derniers supercontinents nous donnent quelques éléments de répons. Nuna (également appelé Columbia), existait entre 1,8 milliard et 1,3 milliard d’années. Vint ensuite Rodinia, formé il y a entre 1,2 et 750 millions d’années, puis la Pangée séparée il y a 200 millions d’années. Il semblerait ainsi qu’un « cycle » soit établi : tous les 600 millions d’années environ, un supercontinent se forme. « Étant donné que l’apogée de la Pangée se situe à environ 300 millions d’années, celle d’Amasia (le prochain supercontinent) serait dans 300 millions d’années, poursuit le chercheur. Mais cela pourrait se former dans 200 millions d’années ».

Pangée supercontinent continent dinosaures Terre tectonique géologie
La Pangée, le dernier supercontinent connu, qui vit l’émergence des dinosaures. Crédits : Wikimedia Commons / Kieff

Pourquoi ? Parce que la Terre perd de la chaleur accumulée dans son noyau depuis le moment de sa formation. Ainsi, le phénomène de convection se produit plus rapidement. Dans 200 à 300 millions d’années, un nouveau supercontinent devrait donc se former, mais à quoi ressemblera-t-il ? De récentes simulations proposent par exemple que l’océan Pacifique se fermera à mesure que l’Australie, l’Amérique du Nord, l’Afrique et l’Eurasie se réuniront au Nord. Tous ces continents devraient alors fusionner, laissant orphelines l’Antarctique et l’Amérique du Sud, relativement immobiles. Mais il ne s’agit pas d’une science exacte. Notre planète est un être vivant en constante évolution.

La formation de ce futur supercontinent affectera-t-elle la vie sur Terre ? C’est certain. « Cela modifiera définitivement les conditions météorologiques et climatiques en vigueur, et affectera la biodiversité existante, poursuit le chercheur. Le plus grand événement d’extinction de masse à ce jour (il y a 252 millions d’années) a eu lieu pendant la Pangée. Est-ce parce que nous étions sur un supercontinent ? Ou était-ce une coïncidence ?».

Source

Articles liés : 

Où se situait votre adresse actuelle sur la Pangée, il y a 250 millions d’années ?

Ce qu’il faut savoir sur la Pangée, cet ancien supercontinent qui couvrait la Terre il y a 300 millions d’années

Il y aurait en fait un bout de France (géologique) en Angleterre

Y aura-t-il un jour sur Terre un autre supercontinent ?
noté 3.7 - 3 votes