in

Qualifié d’extrêmement dangereux, l’ouragan Michael est sur le point de toucher la Floride

ouragan Michael
Crédits : Capture d'image satellite via RAMMB/CIRA SLIDER

Le nord-ouest de la Floride se prépare à être frappé de plein fouet par l’ouragan Michael, puissant phénomène cyclonique de catégorie 4. Il est accompagné de pluies diluviennes, de rafales de vent à plus de 230 kilomètres par heure ainsi que d’une forte houle. Si les prévisions sont confirmées, ce serait l’ouragan le plus puissant à frapper le nord-ouest de la Floride depuis plus de 100 ans.

L’œil de l’ouragan Michael est sur le point de toucher terre dans le sud-est des États-Unis, au nord-ouest de la Floride où les conditions météorologiques et marines se sont déjà bien dégradées. De fortes pluies, une mer très agitée et de bonnes rafales de vent ont été observées. Michael est un phénomène cyclonique particulièrement actif, actuellement classé en catégorie 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5. Le National Hurricane Center (NHC, Centre National des Ouragans en français) n’hésite d’ailleurs pas à le qualifier d’ouragan extrêmement dangereux, d’autant plus que celui-ci s’est rapidement renforcé au cours des dernières 24 heures en circulant au-dessus des eaux chaudes du golfe du Mexique – en profitant par la même occasion des conditions atmosphériques relativement favorables.

Le soleil se lève sur Michael ce mercredi matin en Floride. Image satellitaire prise dans le canal visible. Crédits : Tropicaltidbits.com.

Au moment de la rédaction de cet article, la pression au centre du cyclone est estimée à 933 hectopascals. Le vent moyen mesuré sur un pas de temps de 1 minute s’élève à 230 km/h, mais avec des rafales pouvant atteindre plus de 240 voire 250 km/h. Il se dirige actuellement vers le nord à une vitesse avoisinant les 20 kilomètres par heure, ce qui amènera son œil à toucher les côtes de Floride aux alentours de midi ce mercredi – heure locale. Il devrait maintenir son intensité, voire se renforcer légèrement juste avant d’atterrir. Cela en ferait l’ouragan le plus puissant à impacter le nord-ouest de la Floride depuis le début des observations, c’est-à-dire depuis plus de 100 ans. Des vents destructeurs, des pluies diluviennes ainsi qu’une houle atteignant plusieurs mètres – jusqu’à 4 à 5 mètres localement – sont donc attendus et vont immanquablement provoquer d’importants dégâts. Le point positif est que tout ceci devrait circuler assez rapidement, contrairement à ce qu’il s’était passé avec Florence ou Harvey.

Sans surprise, l’état d’urgence a été déclaré dans une trentaine de comtés de Floride. Pour l’instant, plus de 120 000 personnes ont été évacuées. De même, quelque 2 500 soldats de la garde nationale ont été mobilisés. Après avoir traversé le nord-ouest et le nord de la Floride – ainsi que le sud-est de l’Alabama dans une moindre mesure -, le système va s’affaiblir et orienter sa trajectoire vers le nord-est. Cela le conduira à traverser la Géorgie et les Carolines qui avaient déjà été durement frappées par l’ouragan Florence un mois plus tôt dans la saison. Les restes de la perturbation seront par la suite recyclés par la circulation d’ouest des moyennes latitudes, et pourraient aborder l’Europe sous forme de dépression classique – dite extratropicale.

Animation infrarouge de Michael. Crédits : Tropicaltidbits.com.

Sur l’animation infrarouge ci-dessus, on peut noter la température extrêmement froide des sommets orageux dans l’anneau convectif entourant l’œil du système. Celles-ci tombent en effet localement sous les -80 °C et atteignent ponctuellement les -85 °C. Le différentiel avec les températures de surface est donc parfois de plus de 110 °C, l’eau survolée par l’ouragan tournant autour des 28 °C. Cela témoigne de la puissance de ce dernier.

Articles liés :

Un rapport sans précédent révèle l’effet amplificateur du réchauffement climatique sur l’ouragan Florence

Les impressionnantes photos de l’ouragan Florence prises depuis l’espace

De l’antimatière propulsée vers la surface au cœur d’un ouragan !

Qualifié d’extrêmement dangereux, l’ouragan Michael est sur le point de toucher la Floride
noté 4.4 - 9 votes

Written by Damian

Passionné par les phénomènes météorologiques et climatiques depuis plus d'une dizaine d'années, et de manière plus générale par tout ce qui touche aux sciences de la Terre. Au fil des années, j'ai pris connaissance des mécanismes et processus qui sous-tendent ce système physique riche et complexe.



visages

Nous serions capables de reconnaître en moyenne 5 000 visages

terre internet réseau

Comment la 5G va-t-elle changer nos vies ?