in

Pourquoi la peau des éléphants d’Afrique est-elle aussi ridée ?

éléphant Afrique peau rides
La peau fissurée de l'éléphant d'Afrique lui permet de réguler s température. Crédits : Michel Milinkovitch

Si d’énormes fissures apparaissent clairement sur la peau des éléphants, certaines espèces présentent des millions de plus petites craquelures, invisibles au premier abord. Mais à quoi servent-elles ? Et comment se forment-elles ? Les détails de l’étude sont rapportés dans Nature Communications.

Les éléphants d’Afrique – comme beaucoup d’animaux – ne transpirent pas. Le seul moyen pour eux de réguler leur température corporelle sous le soleil africain et de mouiller leur corps avec de l’eau ou de s’asperger de boue. Une méthode pratique, mais la question est la suivante : pourquoi est-elle aussi efficace ? Tout est une question d’épiderme.

« La peau des éléphants d’Afrique est bien sûr ridée, c’est très visible, mais si on y regarde de plus près, on s’aperçoit que le tégument [la peau et ses appendices] est également profondément sculpté par un réseau complexe de minuscules canaux interconnectés, explique Michel Milinkovitch, professeur au Laboratoire d’évolution artificielle et naturelle de l’Université de Genève. Ce magnifique motif fin de millions de canaux est adaptatif, car il empêche la formation de boue appliquée et permet la propagation et la rétention de cinq à dix fois plus d’eau qu’à la surface, permettant ainsi à l’animal de contrôler efficacement la température de son corps avec un refroidissement par évaporation ».

En stockant l’eau dans ces minuscules fissures épidermiques, celle-ci s’évapore plus lentement, permettant à l’organisme de se « lisser » et de prolonger l’effet « clim » sur une période beaucoup plus longue. Mais alors, comment se forment ces canaux ? En s’appuyant sur des simulations informatiques modélisant la croissance de la peau de ces éléphants, les chercheurs ont alors constaté que le derme de l’éléphant forme une surface micro-vallonnée faite de pics et de vallées (chez l’Homme, cette surface est plane). En vieillissant, sous l’effet de la locomotion, des cassures se forment ainsi au sein des vallées. La couche supérieure de la peau des éléphants n’étant pas évacuée, celle-ci se plie sous la pression.

Un éléphanteau, par exemple, présentera ainsi la même structure au niveau du derme, mais aucune fissure ne se sera encore formée, la peau n’étant pas encore assez épaisse et n’ayant pas encore été soumise à la pression de la locomotion.

Source

Articles liés :

De nombreux éléphants naissent désormais sans défenses, une conséquence du braconnage ?

Des chercheurs pensent avoir percé le mystère de l’immunité des éléphants face au cancer

Les différentes espèces d’éléphants s’accouplent-elles ensemble ?

Pourquoi la peau des éléphants d’Afrique est-elle aussi ridée ?
noté 5 - 1 vote