in

Pour la première fois, l’hépatite E s’est transmise du rat à l’Homme

hépatite E rat transmission homme
Premier cas de transmission de l'hépatite E du rat à l'Homme. Crédits : TENRA /ISTOCK

Un rapport de cas révélait il y a quelques jours qu’un homme de 56 ans originaire de Hong Kong a récemment contracté l’hépatite E du rat – une première. Les autorités sanitaires tentent aujourd’hui de comprendre comment un tel virus a pu se transmettre.

On la pensait incompatible avec l’Homme, mais un habitant de Hong Kong a pourtant récemment contracté l’hépatite E du rat. L’Université de Hong Kong explique en effet avoir «prouvé pour la première fois au monde que le virus de l’hépatite du rat (HEV du rat) peut infecter les êtres humains et provoquer une infection clinique». Le patient concerné avait ici présenté un «dysfonctionnement hépatique inhabituel» après une greffe du foie, rapporte la BBC. Des analyses ont ensuite révélé la présence de l’infection. Selon les chercheurs, la transplantation ne serait pas à l’origine de la transmission, le donneur de l’organe ne présentant aucun signe de la maladie.

Si aucun lien n’est pour l’heure établi, les médecins soupçonnent aujourd’hui les conditions insalubres auxquelles était exposé le receveur. L’homme vit en effet dans un quartier visiblement squatté par plusieurs colonies de rats qui se nourrissent des ordures. Selon les chercheurs, il est possible que son alimentation ait été contaminée par des excréments de rats infectés. «Vous pouvez trouver des excréments de rats là-bas, note Yuen Kwok-yung, co-auteur du rapport de cas, ajoutant que le vide-ordure dans le couloir pourrait également permettre un accès facile pour les rongeurs».

Le patient semble aujourd’hui s’en remettre, placé sous ribavirine – un antiviral administré pour traiter l’hépatite E. De leur côté, si les conditions insalubres couplées à un système immunitaire affaibli suite à la transplantation semblent être à l’origine de la transmission, les chercheurs alertent néanmoins les autorités sanitaires sur une possible mutation du virus, qui pourrait désormais infecter l’Homme. Des recherches supplémentaires devront être menées. En attendant, sa “cousine” continue d’infecter des milliers d’humains à travers le monde, généralement par le biais d’eaux contaminées. Fièvre, fatigue, perte d’appétit, jaunisse et douleurs articulaires sont parmi les symptômes les plus courants.

Source

Articles liés : 

Des chercheurs ont entraîné des rats à sentir la tuberculose chez des patients

Ce ne sont pas les rats qui ont répandu la peste noire

Des rats précédemment paralysés ont pu marcher à nouveau

Pour la première fois, l’hépatite E s’est transmise du rat à l’Homme
Notez cette actu

Written by Brice Louvet

Passionné par les sciences, et relations humaines, je partage avec vous les nouvelles découvertes, des situations les plus insolites aux dossiers les plus intéressants



bande dessinée dialogue araméen jordanie

Des “bandes dessinées” peintes avec des “bulles de dialogue” trouvées dans une tombe vieille de 2000 ans

termites

Ces termites n’ont pas besoin de mâles pour se reproduire, mais comment font-ils ?