in

Le caca des chats est-il un problème pour les bélugas ?

chat
Crédits : Flickr / blhphotography

Certains bélugas, déjà menacés par l’ingérence humaine, semblent aujourd’hui devoir faire face à un tout autre danger : la prolifération d’un parasite potentiellement mortel transmis par les excréments de chats dilués en mer.

Votre chat pourrait-il avoir raison des baleines ? Possible, révèle une étude publiée dans la revue Diseases of Aquatic Organisms. Le tissu cérébral et cardiaque de 34 bélugas de l’estuaire du Saint-Laurent, au Canada, décédés entre 2009 et 2012, a été testé. L’équipe de biologistes a relevé la présence d’un parasite bien connu : Toxoplasma gondii, que vous retrouverez notamment chez les chats, eux-mêmes infectés après avoir mangé des rongeurs porteurs du parasite. Celui-ci semble en effet se propager dans les eaux par les selles de nos chers félins, se retrouvant ensuite dans l’organisme des mammifères marins. Sur les 34 échantillons analysés, 15 baleines présentaient le parasite. Quant à savoir si ces dernières sont effectivement décédées à cause du parasite, difficile à dire.

« Tout ce que nous savons, c’est que le parasite était présent soit dans leur cœur, soit dans leur cerveau », explique Stéphane Lair, professeur de médecine vétérinaire à l’Université de Montréal (Canada) et principal auteur de l’étude.

chat caca bélugas canada T. gondii toxoplasmose
Le caca des chats peut-il avoir un impact sur la santé des mammifères marins ? Source : Pixabay

Nous savons que les mammifères marins évoluent avec le parasite depuis plusieurs milliers d’années. Il ressort en revanche que les taux d’infection ont considérablement augmenté au cours de ces derniers siècles. « La grande différence est l’introduction de chats domestiques – un nouvel hôte définitif pour le parasite qui a probablement contribué à l’augmentation de la quantité de toxoplasmes auxquels les mammifères sont exposés », poursuit le chercheur.

Si la toxoplasmose ne semble entraîner que de légers symptômes chez l’Homme, elle pourrait par contre laisser apparaître chez les mammifères marins des troubles neurologiques et comportementaux. Les plus exposés seraient les animaux évoluant à proximité des estuaires, où les eaux usées sont rejetées. Dans le doute, les chercheurs invitent ainsi les propriétaires de chats à ne plus jeter la litière de leur chat dans les toilettes. « Le parasite est assez résistant, il survivrait à tous les traitements (d’eaux usées) et aboutirait dans l’estuaire », conclut le chercheur.

Source

Articles liés : 

Un narval isolé se fait adopter par un groupe de bélugas

Les narvals et bélugas seraient aussi concernés par la ménopause

Un béluga apprend à « parler » dauphin pour être accepté dans leur groupe

Le caca des chats est-il un problème pour les bélugas ?
noté 5 - 1 vote

Written by Brice Louvet

Passionné par les sciences, et relations humaines, je partage avec vous les nouvelles découvertes, des situations les plus insolites aux dossiers les plus intéressants



réveil à eau

Objet Scientifique : Zoom sur le réveil à eau, écologique et économique !

grand canyon

Un morceau du Grand Canyon retrouvé… en Australie