in

Il serait mort d’une maladie rare après avoir mangé le cerveau d’un écureuil

Un homme de 61 ans originaire de New York aurait développé puis succombé en 2015 à un trouble cérébral rare, après avoir ingéré le cerveau d’un écureuil, révèle un nouveau rapport de cas publié cette semaine.

L’histoire se passe en 2015. Un homme âgé de 61 ans était alors conduit à l’hôpital de Rochester, à New York, ses proches ayant constaté une altération prononcée de ses fonctions cognitives, peut-on lire. Une IRM de la tête de l’homme révéla alors la présence d’une maladie très rare : celle de Creutzfeldt-Jakob (maladie de la vache folle). Elle se caractérise par la présence dans le cerveau de prions, des protéines infectieuses qui se replient anormalement et provoquent des lésions (ici présentes dans le liquide céphalo-rachidien du patient). Si la plupart des rares cas enregistrés à ce jour ont fait suite à la consommation de viande de bœuf, celui-ci semble un peu plus complexe. Aux dires de la famille, le défunt chassait l’écureuil et consommait régulièrement le cerveau des rongeurs.

Il n’est pas encore sûr que l’homme a consommé tout le cerveau de l’écureuil, ou si la viande ingérée était simplement contaminée par des parties de son cerveau, explique en revanche Tara Chen, docteure à l’hôpital de Rochester. Elle est la principale auteure du rapport de cas présenté le 4 octobre à IDWeek, une réunion de plusieurs organisations centrée sur les maladies infectieuses. La médecin enquêtait en effet sur des cas suspects de maladie de Creutzfeldt-Jakob à l’hôpital au cours des cinq dernières années. Les médecins attendent aujourd’hui l’autorisation de pouvoir prélever un peu de tissu cérébral pour confirmer le diagnostic.

Rappelons que la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) est un trouble neurologique qui affecte environ 1 personne sur un million chaque année dans le monde. La maladie se développe très rapidement et entraîne généralement le décès quelques mois seulement après le diagnostic. Il n’existe à ce jour aucun traitement.

Source

Articles liés : 

Des guêpes, abeilles et écureuils retrouvés nichés dans le corps momifié d’un homme

Au Nebraska, six bébés écureuils avec leurs queues désespérément emmêlées ont été sauvés

Il serait mort d’une maladie rare après avoir mangé le cerveau d’un écureuil
noté 5 - 1 vote