in ,

Bientôt un robot mille-pattes capable de se balader dans le corps humain ?

robot mille-pattes
Crédits : Capture Vimeo / Digital Team

Des chercheurs de Hong Kong ont mis au point un prototype de robot mou, une sorte de mille-pattes dont la mission est d’arpenter notre organisme. Il se pourrait que cette invention puisse à terme permettre de délivrer un traitement dans une zone précise du corps humain.

Divers projets se penchent sur la question de pouvoir acheminer des médicaments dans une zone précise de notre organisme. Par ailleurs, les robots mous sont plutôt en vogue en ce moment. Comme l’indique une publication de la revue Nature Communications du 26 septembre 2016, des chercheurs de la City University of Hong Kong ont associé ces deux idées.

Un robot se baladant dans un organisme humain ? Le premier obstacle est sans aucun doute le moyen de déplacement. En effet, celui-ci ne doit rien détériorer sur son passage, et doit franchir des obstacles dans des milieux de nature parfois très différentes ! Le robot des chercheurs hongkongais a à peu près la forme d’un ticket de métro, et une de ses faces comporte de nombreuses petites pattes afin d’augmenter la surface de contact. Ainsi, le robot pourrait se déplacer dans n’importe quel environnement – comme dans du mucus ou autres fluides corporels – mais serait également opérationnel sur terrain sec.

Fabriqué en silicone, le corps du robot est flanqué de particules aimantées. Leur placement est tel que ce même corps est capable de se déformer en fonction de la présence d’un champ magnétique à proximité. Cette manipulation serait même possible dans le cas où le robot porte sur son dos une charge dont la masse peut aller jusqu’à 100 fois la sienne, selon les scientifiques.

Le champ magnétique en question est généré sous forme de pulsation (stimulations électromagnétiques), et les déformations régulières du corps du robot qui se produisent permettent alors son déplacement. Il s’agit donc de son moyen de locomotion, dont la vitesse varie en fonction de la fréquence des stimulations ! Par ailleurs, deux types de déplacement sont possibles, à savoir un mouvement de balancier sur les côtés ou encore d’ondulation d’avant en arrière.

Pour l’heure, ce robot mou n’a pas encore été testé dans un véritable organisme. Avant de passer à l’étape supérieure, les chercheurs doivent trouver un matériau biodégradable, mais également le miniaturiser davantage et optimiser sa forme ainsi que ses capacités locomotrices. En attendant, en voici une petite démonstration :

Sources : Interesting EngineeringSciences et Avenir

Articles liés :

Ce robot mou est capable de “cicatriser” comme un être vivant

Voici le premier robot dont les mouvements se font par aspiration d’air

Ils ont créé un robot capable de voler comme une mouche

Bientôt un robot mille-pattes capable de se balader dans le corps humain ?
noté 5 - 1 vote