in

Un implant permet à un homme paralysé de marcher à nouveau

Capture vidéo Youtube

Cinq ans après avoir été victime d’un accident de motoneige, un homme paralysé à récemment pu marcher à nouveau grâce à un implant électrique placé dans sa colonne vertébrale. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Nature Medicine.

Il s’était fracturé la colonne vertébrale en 2013, et ne sentait plus rien depuis, de son torse jusqu’à ses pieds. Les nerfs ne répondaient plus et l’homme, aujourd’hui âgé de 29 ans, se déplace depuis en fauteuil roulant. L’espoir semble pourtant renaître : il y a deux ans, une équipe de la Mayo Clinic du Minnesota (États-Unis) a déposé un petit implant électrique au milieu de sa colonne. Celle-ci, acceptée par l’organisme, stimule les nerfs endommagés qui ne peuvent aujourd’hui pas faire la liaison entre les jambes et le cerveau. Équipé d’un harnais et d’un déambulateur, l’homme a récemment pu couvrir  l’équivalent de la longueur d’un terrain de football en marchant.

«Ce que cela nous enseigne, c’est que les réseaux de neurones situés en dessous d’une lésion de la moelle épinière peuvent encore fonctionner après une paralysie», note Kendall Lee, neurochirurgien à la Mayo Clinic et principal auteur de l’étude. «Nous n’avons pas limité nos attentes et avons continué à progresser en toute sécurité, poursuit Kristin Zhao, directrice du laboratoire de technologie d’assistance et de reconstruction de la clinique Mayo. Ceci est important parce que l’esprit du patient était capable de conduire le mouvement dans les jambes».

Il est à noter que l’homme de 29 ans ne ressent toujours pas ses membres inférieurs. Son cerveau peut simplement commander les mouvements. Mais difficile de s’orienter en étant privé de sensations. Pour pallier au problème, les chercheurs ont disposé des miroirs à la hauteur des genoux du patient pour que celui-ci puisse appréhender la position de ses pas tout en évoluant.

Ce n’est ici qu’un début, aussi prometteur soit-il. L’homme utilise toujours son fauteuil roulant et ne marche actuellement que sous surveillance. Mais ces résultats «soulignent la nécessité de réévaluer notre compréhension actuelle des lésions de la moelle épinière» afin de réaliser «le potentiel des technologies émergentes en matière de récupération fonctionnelle», conclut Kristin Zhao.

Source

Articles liés : 

Comment le fait d’avaler une limace a laissé un adolescent paralysé ?

Des rats précédemment paralysés ont pu marcher à nouveau

Un nouvel implant cérébral permet aux paralysés d’écrire par la pensée avec précision

Un implant permet à un homme paralysé de marcher à nouveau
Notez cette actu