in

Tempête sur Mars : La NASA va-t-elle devoir abandonner son rover ?

Vue d'artiste du rover Opportunity. Crédits : NASA

Depuis le mois de juin dernier, une tempête globale enrobe Mars, forçant la NASA à couper le contact avec son rover Opportunity, en place depuis 2004. Si la poussière semble maintenant se dissiper, la NASA n’a en revanche toujours aucune nouvelle de son robot. Si aucun contact n’est établi avant la mi-octobre, l’agence américaine envisage même d’abandonner le rover.

C’est l’une des tempêtes les plus importantes jamais enregistrées par la NASA. Dans un premier temps locale, la planète rouge a été en quelques jours seulement totalement obscurcie par la poussière, forçant l’agence américaine à couper tout contact avec son rover Opportunity. Contrairement à Curiosity, celui-ci fonctionne avec une batterie à propulsion nucléaire et dépend de ses panneaux solaires – et donc de la lumière de notre étoile – pour mener à bien ses opérations. Si la poussière semble aujourd’hui se dissiper peu à peu, la NASA n’a en revanche toujours pas de nouvelles de son robot. Un communiqué publié jeudi soir qualifiait d’ailleurs la situation de « critique ».

La situation est telle que si aucun contact n’est établi avant la mi-octobre, la NASA cessera ses efforts actifs à cette période. « Si nous n’entendons pas de retour après 45 jours, l’équipe sera obligée de conclure que la poussière bloquant le Soleil et le froid martien auront conspiré pour que le rover ne puisse pas se rétablir », a déclaré John Callas, chef de projet Opportunity au Jet Propulsion Laboratory de la NASA. « À ce stade, notre phase active de contact avec Opportunity sera terminée ».

Cependant, « les efforts d’écoute passive se poursuivront pendant plusieurs mois », poursuit le chercheur, en raison de « la possibilité improbable qu’il y ait une grande quantité de poussière sur les panneaux solaires qui bloquent l’énergie du Soleil ».

tempête mars
Tempête de poussière enrobant la planète rouge. Crédits : NASA

Certains restent néanmoins optimistes, tant le robot est endurant. Arrivé sur Mars le 25 janvier 2004, sa mission ne devait durer que 90 sols (jours martiens), soit l’équivalent d’environ 92,5 jours terrestres. Plus de 14 ans plus tard, le rover – bien qu’endormi – est toujours vivant. Et on espère qu’il le restera encore longtemps.

Source

Articles liés : 

La sonde InSight nous donne RDV sur Mars

Lac d’eau liquide sur Mars : pourrait-on y trouver la vie ?

L’astronaute Chris Hadfield explique pourquoi l’Homme n’est pas encore allé sur Mars

Tempête sur Mars : La NASA va-t-elle devoir abandonner son rover ?
noté 5 - 3 votes