in

Le déclin des tortues à travers le monde est très dangereux

tortue verte
Crédits : Pixabay / skeeze

Environ 61% des tortues dans le monde sont menacées ou ont déjà disparu, révèle un nouveau rapport, qui prévient également des dangers écologiques inhérents à ce déclin. Si les tortues périssent, elles ne seront pas les seules.

Elles étaient déjà là à l’époque des dinosaures. Si les tortues ont jusqu’à présent résisté à l’extinction, elles pourraient bien être en train de mettre leur dernières forces dans la bataille. Un article paru dans la revue BioScience révèle en effet que les tortues comptent aujourd’hui parmi les groupes d’animaux vertébrés les plus menacés de la planète. Elles sont principalement victimes de la destruction de leur habitat, des maladies et du changement climatique.

«Notre objectif est de fournir aux gestionnaires des ressources une image complète de l’état de ces animaux emblématiques à travers le monde, et des impacts à long terme de notre environnement si les populations continuent à diminuer et si la perte d’espèces continue», explique Jeffrey Lovich, de l’Université de Californie (États-Unis) et principal auteur du rapport. «Les tortues contribuent à la santé de nombreux environnements, y compris les écosystèmes désertiques, humides, marins et d’eau douce, et leur déclin peut entraîner des effets négatifs sur d’autres espèces, y compris les humains, qui peuvent ne pas être immédiatement visibles.»

Ce nouveau rapport, qui vise à «informer le public des nombreux rôles écologiques cruciaux que jouent les tortues à l’échelle mondiale», rappelle en effet que plus de 60% des 356 espèces de tortues connues dans le monde sont menacées – ou ont déjà cessé d’exister. Elles jouent pourtant un rôle, et non des moindres. Capables d’évoluer dans pratiquement tous les environnements, ces espèces influencent de manière très forte les communautés de leurs habitats, qu’il s’agisse de proies ou de prédateurs. Elles sont également très importantes pour la dispersion des graines, et, en creusant de longs terriers, elles fournissent un habitat pour de nombreuses autres espèces.

«L’importance écologique des tortues, en particulier des tortues d’eau douce, est sous-estimée et elles sont généralement peu étudiées par les écologistes», poursuit Josh Ennen, du Tennessee Aquarium Conservation Institute. «Le taux alarmant de disparition des tortues pourrait profondément affecter le fonctionnement des écosystèmes ainsi que la structure des communautés biologiques dans le monde. Nous devons prendre le temps de comprendre les tortues, leur histoire naturelle et leur importance pour l’environnement, ou risquer de les perdre dans une nouvelle réalité où elles n’existent pas».

Source

Articles liés :

Vidéo : découvrez cet étrange comportement de papillons avec les larmes de tortues

L’extinction silencieuse des tortues alarme les spécialistes

Tortues vertes : Le changement climatique pourrait ne laisser que des femelles

Le déclin des tortues à travers le monde est très dangereux
Notez cette actu