in

La Californie annonce qu’elle utilisera une énergie 100% propre d’ici 2045 !

golden bridge
Crédits : Pxhere

L’État californien a récemment déclaré vouloir entièrement assurer ses apports énergétiques avec des sources d’énergie propres. Ce projet, défiant le climato-scepticisme du président américain Donald Trump, est prévu pour être atteint d’ici moins de trois décennies.

Ce 10 septembre 2018, juste avant de signer une loi adoptée par les parlementaires californiens, le gouverneur démocrate de l’État de Californie Jerry Brown a déclaré ceci, selon le Washington Post :

«Avec cette loi, la Californie est sur les rails pour remplir les objectifs de l’accord de Paris et même aller au-delà. Ce ne sera pas facile, ce ne sera pas immédiat, mais ce doit être fait.»

Avant l’adoption de cette loi, le seul État à s’être muni d’une politique aussi ambitieuse écologiquement parlant est l’archipel de Hawaii. Rappelons-le, il est directement en proie à la montée du niveau de la mer résultant du réchauffement climatique.

En appliquant des projets concernant l’énergie solaire, l’éolien ou encore la géothermie, l’État de Californie désire obtenir une énergie 100% propre d’ici 2045. La loi estime que pour arriver à atteindre l’objectif prévu, la moitié de sa production électrique devra provenir de sources d’énergie renouvelables dès 2025, et 60% dès 2030. Par ailleurs, de nombreuses créations d’emplois sont également au programme.

Il faut savoir que dans le monde, une vingtaine de pays ont adopté des mesures similaires, mais la Californie n’est pas considérée comme un pays en tant que tel. En revanche, The Golden State – le surnom de la Californie – est peuplé par 40 millions d’âmes et n’est autre que la cinquième puissance économique mondiale !

Cette décision contraste évidement avec ce qu’il se passe à l’échelle fédérale. En effet, l’administration républicaine du président Donald Trump s’est retirée en 2017 de l’accord de Paris signé un an auparavant par l’ancien président démocrate Barack Obama. Ainsi, ce geste devrait être perçu comme un acte de défiance par l’actuel président, qui n’a jamais caché son climato-scepticisme.

Source

Articles liés :

100% d’énergies renouvelables dans le monde en 2050 ? C’est possible selon une vaste étude !

Tesla aide les îles Samoa a acquérir son autonomie en termes d’énergies renouvelables

Inde : le premier aéroport 100% photovoltaïque !

La Californie annonce qu’elle utilisera une énergie 100% propre d’ici 2045 !
noté 4 - 1 vote