in

Faire un AVC double votre risque de développer une démence

avc mal de tête
Crédits : iStock

Une vaste étude, la plus grande menée sur le sujet, suggère que les personnes ayant souffert d’un accident vasculaire cérébral ont environ deux fois plus de chance de développer une démence.

On dénombre en France plus de 130 000 AVC (accidents vasculaires cérébraux) chaque année (15 millions dans le monde). Si des études antérieures ont déjà mis en lien ces accidents (artères du cerveau qui se bouchent) avec les risques de démence (déclin cognitif), celles-ci n’ont jamais réellement quantifié le degré auquel ces AVC augmentaient le risque de développer la condition.

Dans une méta-analyse publiée dans la revue médicale Alzheimer & Dementia : The Journal of the Alzheimer’s Association, une équipe de chercheurs de l’Université d’Exeter (Royaume-Uni) explique avoir analysé les données de 48 études menées sur le sujet. Au total, ces nouveaux résultats s’appuient sur un vaste échantillon de plus de 3,2 millions de personnes dans le monde. Et les résultats sont très clairs.

« Nous avons constaté que les antécédents d’accidents vasculaires cérébraux augmentent le risque de démence d’environ 70 %, et que les accidents vasculaires cérébraux récents ont plus que doublé le risque, explique Ilianna Lourida, principale auteure de l’étude. Ce lien fort est une découverte importante. L’amélioration de la prévention des AVC et des soins post-AVC peut donc jouer un rôle clé dans la prévention de la démence ».

Ainsi, pour prévenir le risque de démence, prévenons les risques d’AVC. Pour ce faire, un changement de mode de vie est bien souvent nécessaire. Celui-ci implique les grands classiques : surveiller son niveau de pression artérielle, son excès de cholestérol, manger sainement, faire de l’exercice. Aussi, arrêter de fumer et de ne plus boire d’alcool permet en effet de réduire considérablement les risques.

« On pense qu’environ un tiers des cas de démences sont potentiellement évitables, mais cette estimation ne prend pas en compte les AVC, explique David Llewellyn, co-auteur de l’étude. Nos résultats indiquent que ce chiffre pourrait être encore plus élevé », conclut-il.

Source

Articles liés : 

L’herpès pourrait-il déclencher la maladie d’Alzheimer ?

Et si l’aspirine permettait de traiter certains aspects de la maladie d’Alzheimer ?

Un « village Alzheimer » est en construction dans les Landes

Faire un AVC double votre risque de développer une démence
noté 5 - 1 vote

Written by Brice Louvet

Passionné par les sciences, et relations humaines, je partage avec vous les nouvelles découvertes, des situations les plus insolites aux dossiers les plus intéressants



oeil hyalose astéroïde

Inde : cette femme est atteinte d’une maladie à l’origine de paillettes dans ses yeux !

avion aéroport décollage

Pourquoi le contrôle aérien français est-il attaqué devant la justice européenne ?