in

Égypte : l’un des plus anciens villages du pays découvert

Des vestiges du village découvert près de Tel Samara (Egypte), Il s'agirait de l'un des villages les plus anciens établis dans le Delta du Nil. Crédits : Ministère égyptien des Antiquités

Une équipe d’archéologues annonce la découverte de l’un des plus anciens villages du delta du Nil, datant du Néolithique. C’est environ 2 500 ans avant la construction des pyramides de Gizeh.

L’Égypte n’a pas fini de nous révéler ses surprises. Vous retrouverez ces vestiges à Tell el-Samara, à environ 130 kilomètres au nord du Caire. « De tels édifices, datant de cette époque (de -4 200 à -2 900 av. J.-C.), n’étaient pas connus dans cette région », a notamment déclaré le chef du département des Antiquités au ministère, Ayman Al-Achmawi. Contenants, outils, os et restes de plantes, ces artefacts dateraient du cinquième millénaire avant Jésus-Christ. Si les dates se confirment, il s’agirait ici de « l’un des villages les plus anciens jamais découverts dans le delta du Nil », a déclaré le ministère égyptien des Antiquités.

La découverte, incroyable, est « une occasion unique d’en savoir davantage sur les communautés préhistoriques qui vivaient dans le delta des milliers d’années avant la période thinite », se réjouit Frédéric Geyau, responsable des fouilles. Il ajoute que ces découvertes « confirment la présence de communautés stables dans les zones humides du delta depuis le cinquième millénaire avant J.-C.».

La douzaine de silos retrouvée – contenant des os d’animaux et des restes botaniques – donnera l’occasion aux archéologues et historiens d’étudier les stratégies de survie de ces anciennes populations. Les chercheurs espèrent notamment en apprendre davantage sur les origines de l’agriculture en Égypte.

2018 est décidément une année prolifique, du moins sur le plan archéologique. Le ministre égyptien des antiquités Khaled Anany annonçait en effet le 24 février dernier la découverte d’une ancienne nécropole contenant au moins 40 sarcophages. Le site comportait aussi plus de mille statues oushebti et se trouvait dans la région de Tuna el-Gebel, à Minya, connue pour abriter les anciennes catacombes de la période pharaonique et de la dynastie ptolémaïque. Une découverte exceptionnelle qui demandera au moins une dizaine d’années de travaux et d’analyses.

Source

Articles liés : 

Le mystérieux sarcophage découvert en Égypte vient d’être ouvert…

Un nouveau dinosaure découvert en Égypte

Une éruption volcanique géante a-t-elle eu raison de l’Ancienne Égypte ?

Égypte : l’un des plus anciens villages du pays découvert
noté 2 - 2 votes