in

Des pêcheurs découvrent le crâne d’un Mégacéros, le plus grand cervidé de tous les temps

Crédits : Capture YouTube / KaFaDoKyA NEWS

Il y a quelques jours en Irlande du Nord, des pêcheurs sont tombés sur un énorme crâne de Mégalocéros – ou mégacéros – encore attaché à une ramure gigantesque de plus de 1,80 mètre de diamètre. Une découverte qui permettra aux chercheurs d’en apprendre davantage sur la répartition de cet ancien cervidé, le plus grand de tous les temps.

Raymond McElroy et Charlie Coyle, pêcheurs, voguaient tranquillement sur un grand lac, dans la région nord-ouest de Lough Neagh, en Irlande du Nord, lorsqu’ils ont remonté des profondeurs un crâne massif, orné d’une ramure exceptionnellement grande. Les restes appartiennent ici à un Mégalocéros – ou Mégacéros – un cervidé très grand, aux ramures gigantesques, qui évoluait en Europe, en Asie du Nord et en Afrique du Nord il y a environ 10 000 ans. Victime de la dernière ère glaciaire, l’espèce éteinte ne laisse généralement pas beaucoup de traces – d’où l’importance de la découverte.

En 2014, la mâchoire d’un mégacéros était également retrouvée dans le même lac. Certains se demandent maintenant si les ossements proviennent du même animal, mort il y a environ 14 000 ans.

Le mégalocéros était gigantesque, dominant à son époque le reste de la faune avec ses 2,10 mètres au garrot et ses presque 3 mètres de longueur. Mais ce qui en imposait le plus, c’était sa ramure, qui pouvait atteindre une envergure de 3,70 mètres. C’est malheureusement cet exceptionnel diamètre qui condamna l’animal il y a environ 10 000 ans. Préférant les vastes plaines, il fut contraint – changement climatique oblige – de se réfugier dans les forêts épaisses. Sa ramure devint alors un sérieux handicap.

« Les bois géants ne sont pas faits pour la forêt », note en effet Mike Simms, paléontologue du musée d’Ulster. Vulnérable, il fut alors probablement chassé par les ours et les loups. L’Homme, pour qui l’anima présentait une menace, n’était probablement qu’un prédateur opportuniste.

Source

Articles liés : 

Voici quelques-unes des plus grandes créatures aujourd’hui disparues

117 empreintes de mammouths ont été découvertes aux États-Unis

Découverte du crâne d’un spécimen rare de mammouth

Des pêcheurs découvrent le crâne d’un Mégacéros, le plus grand cervidé de tous les temps
noté 4 - 4 votes