in

Cette “bio-pile” transforme l’urine en énergie !

Crédits : Sup'Biotech / EverLux

Des étudiants français travaillent depuis quelques années sur un projet qui a tout d’une révolution. En effet, il est question d’une bio-pile microbienne à faible coût capable de produire de l’électricité à partir de l’urine.

Un dispositif destiné à produire de l’énergie dont la matière première serait l’urine, voici l’idée développée depuis 2015 par des étudiants de Sup’Biotech, une école d’ingénieurs privée située en région parisienne. Ce projet baptisé EverLux a été présenté en mai 2018 au dernier salon Viva Technology ayant attiré près de 80 000 visiteurs.

Il faut savoir que chaque humain produit quotidiennement environ 1,5 litre d’urine, une ressource considérable pour les porteurs du projet ! La bio-pile microbienne reprendrait le même principe que les bio-piles à glucose. Les étudiants de Sup’Biotech ont en effet identifié une bactérie vivant habituellement dans les sols, qui serait capable de dégrader un des composants de l’urine en produisant des électrons !

Selon les porteurs du projet, il s’agirait là d’un moyen simple, peu onéreux et facile d’utilisation pour alimenter des éclairages LED. Ainsi, Sup’Biotech a conclu un partenariat avec une école d’ingénieurs du Burkina Faso nommée 2iE afin de concevoir un petit prototype (voir photo principale). Celui-ci – d’une capacité de 12 millilitres – semble fonctionnel. Par ailleurs, les résidus du procédé peuvent être utilisés comme engrais, ce qui représente un avantage supplémentaire.

Le but est de pouvoir à terme apporter de l’électricité à de nombreuses personnes qui n’y ont pas accès. Cela serait tout de même le cas d’un milliard de terriens selon une publication d’avril 2018 de l’Observatoire des inégalités. Pour les populations, le non-accès à l’électricité serait comme pour le manque d’eau, un frein important concernant le développement.

Dans l’attente de pouvoir réaliser un prototype plus imposant, l’équipe de Sup’Biotech se concentre désormais sur une question cruciale, à savoir comment augmenter la tension et l’ampérage avec le dimensionnement du système et l’optimisation de l’activité bactérienne.

Sources : Futura SciencesNeozOne

Articles liés :

Belgique : des chercheurs ont transformé de l’urine en eau, en engrais et en bière

Il invente une technologie pour faire la cuisine et chauffer l’eau grâce à l’urine

Comment l’urine pourrait aider les astronautes à cultiver de la nourriture sur Mars

Cette “bio-pile” transforme l’urine en énergie !
noté 5 - 1 vote