in ,

Calvitie : Et si nous pouvions empêcher nos cheveux de tomber grâce… à une odeur ?

arrache cheveux
Crédits : Wikimedia Commons

Une récente étude menée par des chercheurs de l’Université de Manchester, au Royaume-Uni, suggère qu’un produit chimique conçu pour imiter l’odeur du bois de santal serait capable de stimuler nos follicules pileux, empêchant ainsi la perte de nos cheveux.

Nos récepteurs olfactifs se retrouvent en grande majorité dans notre nez. C’est pourquoi nous pouvons renifler les molécules odorantes. Nos récepteurs envoient ensuite un signal à la maison-mère – notre cerveau – qui détermine cette odeur. Mais saviez-vous que d’autres parties de notre corps sont elles aussi sensibles à certaines odeurs ? Les follicules pileux humains, par exemple. Ceux-ci abritent un récepteur olfactif appelé OR2AT4. Et lorsque celui-ci se met à “sentir” le parfum de bois de santal synthétique, il empêche nos cheveux de tomber.

C’est du moins ce qui ressort d’une petite étude, publiée dans Nature Communications, menée par des chercheurs de l’Université de Manchester. «C’est en fait une découverte plutôt étonnante, explique à The Independent le dermatologue Ralf Paus, principal auteur de l’étude. C’est la première fois qu’il a été démontré que le remodelage d’un mini-organe humain normal [un cheveu] peut être régulé par une simple substance odorante largement utilisée en cosmétique».

Les chercheurs expliquent ici avoir prélevé des échantillons de cuir chevelu, avant de les traiter avec une application de bois de santal synthétique. Ils ont alors découvert que les molécules odorantes de ce parfum précis étaient capables de se lier aux récepteurs des follicules, stimulant ensuite la croissance des cellules ciliées. En d’autres termes, exposés à cette odeur de bois de santal synthétique, les cheveux ont arrêté de tomber.

Il est très important de noter que cette étude n’a porté que sur une vingtaine de femmes, et qu’elle a été financée par une société italienne spécialisée dans la commercialisation d’une version synthétique de l’odeur du bois de santal. Cela n’a en revanche pas empêché les chercheurs de constater «une réduction de la perte de cheveux quotidienne». Ces derniers prévoient d’ores et déjà un essai clinique avec un échantillon plus important dès le mois de janvier prochain.

Source

Articles liés : 

Combien de fois par semaine devez-vous laver vos cheveux ?

Calvitie : vers un nouveau traitement qui favorise la repousse des cheveux ?

Cheveux et ongles continuent-ils à pousser après la mort ?

Calvitie : Et si nous pouvions empêcher nos cheveux de tomber grâce… à une odeur ?
noté 5 - 1 vote