in

Une sonde photographie l’astéroïde Ryugu à moins de 6 km de distance

L’astéroïde Riygu photographié à 6 kilomètres de distance par la sonde Hayabusa2. Crédits : JAXA, Université de Tokyo, Université de Kochi, Université Rikkyo, Université de Nagoya, Institut de technologie de Chiba, Université de Meiji, Université d’Aizu, AIST

La sonde japonaise Hayabusa2 s’est récemment approchée au plus près de l’astéroïde Ryugu, capturant au passage des images à couper le souffle. La photo ci-dessus nous montre l’astéroïde à seulement six kilomètres de distance. Un pixel de l’image représente environ 60 centimètres.

Arrivée à destination le 27 juin 2018, la sonde japonaise Hayabusa2 tentera d’échantillonner la surface de l’astéroïde. La tache ne sera pas simple : les astéroïdes ont des champs gravitationnels faibles et complexes, ainsi que des surfaces poussiéreuses et rocheuses. Le but sera de pouvoir atterrir – mais sans rebondir. En attendant, l’orbite empruntée par la sonde a récemment mené l’engin à moins de 6 kilomètres de l’objet. Appareil photo au poing, la sonde a pu capturer cette vue incroyable, la plus détaillée à ce jour.

À ce jour, la JAXA étudie encore la surface de l’astéroïde afin de déterminer le lieu d’atterrissage idéal de la sonde. Le choix du site devrait se faire fin août. Une fois l’échantillon prélevé, l’objectif sera de la ramener sur Terre. Concernant la récolte de l’échantillon, Hayabusa2 devrait normalement envoyer violemment un projectile en cuivre sur l’objet pour extraire le carbone et l’eau contenus dans les sous-sols de l’objet céleste. La sonde collectera ensuite les poussières.

La sonde spatiale devrait également larguer un robot et un analyseur autonomes sur l’astéroïde. Ces deux objets, nommés respectivement Minerva-2 et Mascot (Mobile Asteroid Surface Scout), auront pour mission d’analyser la composition des sols.

Rappelons que l’objet file à travers l’espace et se situe actuellement à environ 280 millions de kilomètres de notre planète. Les prélèvements de poussière pourraient alors, on l’espère, permettre aux astronomes de répondre à certaines interrogations concernant l’origine de notre système solaire.

Source

Articles liés : 

Le Japon annonce l’envoi d’Hommes sur la Lune d’ici 2030

Un rare astéroïde binaire découvert près de la Terre

Astéroïde, météore, météorite et comète : quelle est la différence ?

Une sonde photographie l’astéroïde Ryugu à moins de 6 km de distance
noté 4.4 - 5 votes