in

Une gigantesque planète orpheline découverte près de notre système solaire

SIMP planète
Conception d'artiste de SIMP J01365663 + 0933473, un corps céleste 12,7 fois la masse de Jupiter, avec un champ magnétique 200 fois plus puissant. Vous retrouverez l'objet à 20 années-lumière de la Terre. Crédits : CHUCK CARTER / CALTECH / NRAO / AUI / NSF

Une nouvelle planète, orpheline de toute étoile, a récemment été découverte flottant dans l’espace à 20 années lumière de la Terre – soit environ 190 000 milliards de kilomètres.

Ce monde, 12 fois plus grand que Jupiter, vient d’être baptisé SIMP J01365663 + 0933473 (SIMP, en abrégé). Il y ferait par ailleurs très chaud, avec une température de surface estimée à environ 815°C. Ce nouveau monde est également couronné d’une aurore boréale, même si aucun rayon de soleil ne vient perturber sa surface. Les scientifiques espèrent ainsi en découvrir un peu plus sur le mécanisme magnétique des planètes extrasolaires.

Cette planète est «juste à la frontière entre une planète et une naine brune», explique dans un communiqué Melodie Kao, principale auteure de l’étude. «Cet objet pourrait potentiellement nous aider à comprendre les processus magnétiques sur les étoiles et les planètes».

En effet, les chercheurs pensaient auparavant que SIMP était une naine brune – un monde un peu trop massif pour être une planète, mais pas assez pour permettre la fusion thermonucléaire propre aux étoiles (qui leur permet de briller). De récentes observations ont néanmoins montré que l’objet était finalement assez “petit” pour être considéré comme une planète. Elle serait plus exactement 12,7 fois plus massive que Jupiter, pour 1,22 fois son rayon. Pour être considéré comme une naine brune, l’objet doit normalement être au minimum 13 fois plus massif que Jupiter. Il se place ainsi à la limite.

Les nouvelles observations radio ont également sondé le champ magnétique de l’objet, jugé environ 200 fois plus puissant que celui de Jupiter. Comme il est mentionné précédemment, vous retrouverez également des aurores boréales. Sur Terre, celles-ci sont créées par les interactions du champ magnétique de notre planète avec les particules à haute énergie provenant du Soleil. Mais SIMP n’en a pas. Au lieu de cela, les chercheurs pensent que les aurores de l’objet sont entraînées par une planète en orbite ou par une lune.

Source

Articles liés : 

Il pourrait y avoir bien plus de planètes habitables que ce que nous pensions

Exoplanètes : Doit-on redéfinir la notion de “zone habitable” ?

C’est officiel : TESS vient de commencer sa chasse aux exoplanètes

Une gigantesque planète orpheline découverte près de notre système solaire
noté 4.3 - 6 votes