in

Pourquoi Jupiter a-t-elle mis du temps à grandir ?

Jupiter planète
Crédits : iStock

Jupiter, la plus grande planète du système solaire, a connu un retard de croissance. Cette période creuse d’environ deux millions d’années est aujourd’hui expliquée. Les détails de l’étude à ce sujet sont rapportés dans la revue Nature Astronomy.

La théorie de formation planétaire suggère que les planètes de notre système se sont formées à partir d’un nuage de gaz et de poussière entourant notre étoile – à l’époque très jeune – il y a environ 4,5 milliards d’années. Chaque embryon de planète aurait ainsi accumulé de la matière de manière régulière, pour finalement former les mondes que l’on connaît aujourd’hui. Mais il semblerait que Jupiter ait eu une enfance un peu plus particulière : elle aurait mis du temps à grandir. « Nous avons pu montrer que Jupiter a grandi à travers différentes phases », explique Julia Venturini, de l’Université de Zurich, et co-auteure de l’étude.

Une équipe de chercheurs composée d’astrophysiciens de l’Université de Berne et de Zurich, en Suisse, explique en effet que Jupiter a rapidement grandi au cours de son premier million d’années de formation, rassemblant des morceaux de matière de quelques centimètres seulement. Elle aurait ainsi atteint une masse environ 20 fois supérieure à celle de la Terre au terme de cette période.

Mais Jupiter, victime de cette masse, commença à attirer des morceaux de roches un peu plus gros. Au cours des deux millions d’années suivants, des planétésimaux d’environ un kilomètre de diamètre ont percuté la planète. Ceci a eu pour effet de libérer beaucoup d’énergie et de chaleur, empêchant ainsi un refroidissement de l’atmosphère et l’accumulation de gaz.

La masse de Jupiter lorsqu’elle avait 3 millions d’années était déjà 50 fois plus élevée que celle de noter planète, précisent les chercheurs. Mais Jupiter n’avait pas dit son dernier mot. Une fois “l’orage” passé, son retard de croissance fut largement rattrapé, Jupiter atteignant plus de 300 fois la masse de la Terre.

Ce même retard de croissance pourrait également s’être produit chez Uranus et Neptune, les deux géantes de gaz les plus extérieures du système, notent les chercheurs. Mais des études supplémentaires seront nécessaires pour le confirmer ou non.

Source

Articles liés : 

Un nouveau volcan découvert sur un des satellites de Jupiter ?

Surprise, des astronomes découvrent accidentellement 12 nouvelles lunes autour de Jupiter

La NASA annonce la présence de geysers d’eau sur Europe, la lune de Jupiter

Notez cette actu