in ,

Mégalodon : Comment connaît-on le plus grand requin du monde ?

mégalodon requin
Crédits : Wikimedia Commons / Mary Parrish / Smithsonian / National Museum of Natural History

Imaginez un requin aussi long qu’une piste de bowling, avec des dents plus grandes que votre main et une morsure aussi puissante que celle d’un T. rex. Ce prédateur, c’est le Mégalodon, le plus gros requin qui ait jamais vécu. Rassurez-vous, cette « machine à tuer » a disparu il y a environ 3 millions d’années.

Star du film En eaux troubles actuellement sur les écrans, le mégalodon mesurait jusqu’à 18 mètres de long. La plupart des fossiles du requin géant datent d’il y a environ 15 millions d’années. Mais il y a environ 2,6 millions d’années, toutes les preuves de cet énorme requin ont disparu. L’espèce s’est ainsi probablement éteinte à cette époque. Mais rappelons-le, l’océan couvre 71 % de la surface de la Terre, et s’étend jusqu’à une profondeur de 11 000 m. Alors, comment être sûr que l’espèce est effectivement éteinte ?

Les fossiles de mégalodons les plus abondants sont leurs dents. L’aspect distinctif de ces dents et l’endroit où elles se trouvent aident les scientifiques à reconstruire la taille du requin éteint et à définir son lieu de résidence. Les dents de mégalodon ont disparu des archives fossiles il y a environ 2,6 millions d’années. Les requins perdaient – et perdent encore – leurs dents tout au long de leur vie : donc, ne pas trouver de dents datées à moins de 2,6 millions d’années est le signe que ces requins ont effectivement disparu.

La dent d’un Mégalodon comparée à la dent d’un Grand requin blanc. Crédits : The Independant

Au vu de la distribution de leurs dents fossiles, il a été définit que les mégalodons vivaient par ailleurs dans les eaux tropicales et subtropicales du monde entier. Leur préférence pour les eaux chaudes signifie qu’un requin solitaire ne se cacherait probablement pas dans les profondeurs froides de l’océan, et serait plus susceptible de se nourrir près de la surface. Il serait alors plus facile de le voir.

Pensons également à la quantité de nourriture nécessaire à la survie d’un tel requin. Un prédateur affamé de la taille d’un autobus nuirait beaucoup aux écosystèmes marins – ce que remarquerait probablement l’industrie de la pêche commerciale. Les prédateurs marins géants laissent également derrière eux des marques reconnaissables dans les os rongés et des cicatrices sur les corps des survivants (ou sur des carcasses). Or ce n’est pas le cas.

Non, le mégalodon a bel et bien disparu. La seule façon de vous rendre compte de la taille de l’animal est donc de vous promener dans les musées d’histoire naturelle. Ou encore d’aller au cinéma.

Source

Articles liés :

Pourquoi le mégalodon s’est-il éteint il y a 2,6 millions d’années ?

Un nouveau requin préhistorique découvert, le Mégalodon paradoxodon

Voici quelques-unes des plus grandes créatures aujourd’hui disparues

Mégalodon : Comment connaît-on le plus grand requin du monde ?
noté 3.5 - 6 votes