in

Ces 9 infographies montrent que la vie s’améliore pour des milliards de personnes

Il y a beaucoup mois de gens extrêmement pauvres dans le monde. Crédit : Gatesletters

Parce que les mauvaises nouvelles sont priorisées, il pourrait être naturel de penser que notre monde va de plus en plus mal. Néanmoins, en prenant un peu de recul, on se rend très vite compte que ce n’est pas le cas. Selon ces graphiques partagés par Business Insider, la vie s’améliorerait même vraiment pour des milliards de personnes.

La pauvreté extrême disparaît lentement

Vous seriez considéré comme “extrêmement pauvre” si vous viviez avec moins de 1,90 dollar par jour (environ 1,64 euros). Entre 1820 et 1970, le nombre de personnes en situation d’extrême pauvreté n’a cessé de croître. À la fin des années 1970, plus de 2 milliards de personnes étaient extrêmement pauvres. Fin 2015, ce nombre était estimé à environ 750 millions. Au cours de ces 25 dernières années, 137 000 personnes ont quitté cette zone d’extrême pauvreté chaque jour.

Il y a beaucoup mois de gens extrêmement pauvres dans le monde. Crédits : Gatesletters

La polio est quasiment éradiquée

Depuis que Jonas Salk mit au point le premier vaccin contre la polio, de nombreux pays ont déployé des efforts concertés pour faire vacciner les peuples au cours de ces 64 dernières années. La Chine a connu ses derniers cas au milieu des années 90 et l’Inde environ 20 ans plus tard. En 2016, moins de 40 nouveaux cas ont été enregistrés dans le monde.

Les cas de polio entre 1985 et 2016. Crédits : Gatesletters

L’utilisation de contraceptifs est plus élevée que jamais

Au cours de ces dernières années, les contraceptifs ont permis aux femmes de se concentrer davantage sur leur carrière et leur famille. Environ 300 millions de femmes dans les 69 pays les plus pauvres ont utilisé une forme de contraception en 2016, soit une augmentation de 30 millions par rapport à 2012.

L’utilisation de contraceptifs est plus élevée que jamais. Crédits : Gatesletters

Le VIH fait beaucoup moins de morts

Le monde a fait d’énormes progrès dans la lutte contre le VIH / sida dans la mesure où avec un traitement approprié, une personne séropositive peut s’attendre à vivre aussi longtemps qu’une personne en bonne santé. En 2015, 36,7 millions de personnes vivaient avec le virus dans le monde, dont environ 1,8 million d’enfants de moins de 15 ans.

Aujourd’hui, le taux de mortalité lié au VIH est d’environ 0,14 personne pour 1 000 habitants, contre 0,30 au début des années 2000.

Beaucoup moins de personnes dans le monde meurent du VIH. Crédits : Fondation Bill et Melinda Gates

Moins d’enfants meurent avant leur cinquième anniversaire

Depuis 1990, le nombre d’enfants mourant avant leur cinquième anniversaire a été divisé par deux, passant de 12,1 millions à 5,8 millions en 2015. Nous devons principalement ces statistiques à des mesures simples et peu coûteuses prises dans les pays en développement, notamment l’investissement dans des moustiquaires pour prévenir le paludism, et la mise en place de forages pour accéder à de l’eau potable.

Beaucoup moins d’enfants meurent dans le monde avant leur cinquième anniversaire. Crédits : Fondation Bill et Melinda Gates

L’assainissement s’améliore progressivement

Un plus grand nombre de raccordements d’égout et de stations d’épuration des eaux aident à nettoyer le monde. Au cours des 25 dernières années, le pourcentage de personnes dépendantes aux systèmes d’assainissement dangereux est passé de 57% à 33%.

Une vie plus propre pour des milliards de personnes. Crédit : Fondation Bill et Melinda Gates

Des milliards de personnes ont accès à des produits frais

La consommation de fruits frais dans le monde est passée de 38 kilos par an en 1961 à 78 kilos en 2013, soit plus de 100% d’augmentation. De nombreux pays ont encore un accès irrégulier à ces produits, mais les progrès de la réfrigération et de l’aide mondiale ont globalement permis une alimentation plus saine à travers le monde.

La consommation de produits frais s’est largement répandue. Crédits : Our World in Data

Beaucoup moins d’enfants travaillent

Dans les pays développés comme dans les pays en développement, les lois du travail qui imposent un âge minimum pour travailler ont permis au taux de travail des enfants de chuter pendant plus d’un siècle. En Italie, par exemple, environ 64% des enfants occupaient un emploi stable en 1881. En 1961, ce taux était tombé à moins de 4%.

En raison des taux plus élevés dans les pays en développement, la moyenne mondiale se situe aujourd’hui autour de 17%.

Dans le monde, les enfants travaillent moins. Crédits : Our World in Data

Les pénuries alimentaires se réduisent

Selon les données analysées par Max Roser pour Our World in Data, les gens dans le monde mangent plus et plus équitablement par rapport aux générations passées sur tous les continents. En 1961, la personne moyenne consommait 2 200 calories par jour. En 2013, le nombre était passé à 2 900 par jour.

Plus de calories par personne sont consommées dans le monde. Crédits : Our World in Data

Source

Articles liés :

Le monde va mieux, et Bill Gates veut que vous le sachiez

Bill Gates annonce un concours à 12 millions de dollars pour qui trouvera un vaccin universel contre la grippe

Un nouveau plan radical pour éliminer les moustiques porteurs de maladies

Ces 9 infographies montrent que la vie s’améliore pour des milliards de personnes
noté 5 - 3 votes