in

Boxer ou caleçon ? Une étude pourrait vous aider à trancher

boxer caleçon
Crédits : iStock

Boxers ou caleçons ? C’est une question que tout homme qui achète des sous-vêtements se pose. Elle a récemment fait l’objet d’une étude qui conclut que les caleçons sont effectivement la meilleure option – du moins en ce qui concerne les concentrations de spermatozoïdes.

Selon une nouvelle étude publiée mercredi dans la revue Human Reproduction, les hommes qui portent des caleçons plus amples ont une concentration de sperme plus élevée que les hommes serrés dans leurs sous-vêtements. Des études ont déjà été faites sur le sujet, mais celle-ci s’appuie sur un nombre de participants plus élevé que d’habitude (656, âgés entre 18 et 56 ans) – tous avaient cherché un traitement contre l’infertilité à l’Hôpital général du Massachusetts entre 2000 et 2017 – et examine divers aspects de la qualité du sperme. Cela en fait un baromètre utile de la façon dont le choix des sous-vêtements affecte la fertilité chez les hommes.

Une des forces importantes de cette étude est que nous avons pu étudier la relation potentielle entre le type de sous-vêtement porté et les indicateurs de la fonction testiculaire tels que les taux d’hormones de reproduction et les dommages à l’ADN“, explique Lidia Mínguez-Alarcón, de l’école de santé publique Harvard TH Chan à Boston.

Par ailleurs, les hommes qui portaient des slips ou autres sous-vêtements moulants avaient des taux plus élevés d’hormone folliculo-stimulante que les hommes en caleçon. Parce que cette hormone stimule la production de spermatozoïdes, les chercheurs spéculent que ces niveaux plus élevés, qui poussent les testicules à travailler plus fort pour produire des spermatozoïdes, se présentent comme un moyen de compensation.

Les paramètres de l’examen comprennent le volume de sperme (quantité de liquide qu’un homme éjacule pendant l’orgasme), le nombre de spermatozoïdes (nombre total de spermatozoïdes par échantillon), la concentration en spermatozoïdes (nombre de spermatozoïdes en mouvement par millilitre), et la morphologie des spermatozoïdes (si la taille et la forme des spermatozoïdes sont correctes).

Parmi les 656 hommes, un peu plus de la moitié (345) ont déclaré porter généralement un caleçon. Ces hommes présentaient une concentration de spermatozoïdes supérieure de 25%, une numération des spermatozoïdes supérieure de 17%, et 33% de spermatozoïdes mobiles en plus. Ces résultats ont par ailleurs pris en compte certaines données telles que le tabagisme, l’activité physique et d’autres circonstances susceptibles d’affecter les résultats.

Cependant, aucune différence significative dans les dommages à l’ADN ou d’autres hormones de reproduction n’a été observée entre les deux groupes de sous-vêtements.

Il ne sera peut-être pas possible de généraliser nos conclusions aux hommes de la population générale“, poursuit la chercheuse, ajoutant qu’elle manquait d’informations sur d’autres facteurs de style de vie pouvant affecter la chaleur scrotale, tels que le type de pantalon porté et le tissu des sous-vêtements. La chaleur extrême est également connue pour provoquer une baisse de la production de sperme.

Source

Articles liés :

Messieurs, pour améliorer la qualité de votre sperme, mangez des noix et des noisettes

Les humains peuvent-ils concevoir dans l’espace ? La NASA a envoyé du sperme sur l’ISS pour le découvrir

Pourquoi les hommes feraient bien de se soucier de la qualité de leur sperme

Boxer ou caleçon ? Une étude pourrait vous aider à trancher
noté 3.9 - 7 votes