in

Une nouvelle espèce de dinosaure découverte en Chine

dinosaure Lingwulong shenqi
Lingwulong shenqi, un dinosaure récemment découvert dans le nord-ouest de la Chine. Crédits : Zhang Zongda

Une équipe de paléontologues annonce la découverte de fossiles d’une nouvelle espèce de dinosaure dans le nord-ouest de la Chine. Il s’agirait d’un néosauropode, un groupe d’herbivores au long cou qui comprend notamment le brontosaure et le diplodocus.

Les gigantesques sauropodes à long cou forment un groupe emblématique de dinosaures qui compte aujourd’hui une nouvelle espèce connue sous le nom de Lingwulong shenqi. Cette dernière a été établie suite à l’analyse d’une dizaine de squelettes partiels provenant de quatre sites de fouilles distincts en Chine. Lingwulong appartenait à la famille des diplodocides, écrivent les chercheurs dans Nature Communications, et plus précisément à la famille des dicraeosauridae. Il s’agit d’un petit clade de dinosaures sauropodes avec un cou légèrement plus court et une série d’épines aiguës dépassant de leurs vertèbres. Les premières analyses suggèrent que ces animaux pouvaient mesurer de 11 à 17 mètres de long, et qu’ils se déplaçaient probablement assez lentement en petits troupeaux.

Ces nouveaux fossiles seraient ici datés à environ 174 millions d’années, faisant de Lingwulong le plus ancien néosauropode connu – ce grand groupe de dinosaures comprend notamment le titanosaure, le diplodocus et le brachiosaurus. L’existence d’un tel dinosaure bien avant la rupture de la Pangée remet par ailleurs en cause les théories existantes sur l’évolution des espèces de dinosaures. Des recherches antérieures suggéraient que les néosauropodes prospéraient en effet il y a entre 163 millions et 145 millions d’années, au Jurassique supérieur. Ces nouveaux fossiles remontent ainsi le calendrier jusqu’au Jurassique moyen.

« La découverte de Lingwulong repousse les origines de nombreux groupes de dinosaures sauropodes que nous considérons comme les plus emblématiques, et remet en cause de nombreuses idées conventionnelles sur l’histoire biogéographique des dinosaures », explique Philip Mannion, paléontologue à l’Impérial College de Londres (Royaume-Uni), et principal auteur de l’étude. Si Lingwulong est effectivement un diplodocide, c’est également le premier à être découvert en Asie de l’Est.

Source

Articles liés : 

Découverte d’une empreinte de dinosaure colossale

Un nouveau dinosaure blindé découvert

Ils ont cultivé en laboratoire le repas des plus grands dinosaures de la planète

Une nouvelle espèce de dinosaure découverte en Chine
noté 5 - 1 vote

Written by Brice Louvet

Passionné par les sciences, et relations humaines, je partage avec vous les nouvelles découvertes, des situations les plus insolites aux dossiers les plus intéressants



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Des traces radioactives de Fukushima retrouvées dans le vin californien

épandage herbicide pesticide

Une maladie certainement liée au glyphosate touche les animaux d’élevage