in

Un nouveau dinosaure blindé découvert

dinosaure blindé Akainacephalus johnsoni
Reconstruction du nouveau dinosaure blindé Akainacephalus johnsoni. Crédits : Andrey Atuchin et le Musée de la nature et des sciences de Denver

Une équipe de paléontologues annonce la découverte d’Akainacephalus johnsoni, une nouvelle espèce de dinosaure blindé faisant partie des ankylosauridés. Découverte en 2008, il aura fallu 10 années de recherches pour confirmer la nouvelle espèce.

Les fossiles d’un nouveau dinosaure ankylosauridé – Akainacephalus johnsoni – vieux de 76 millions d’années ont été découverts dans la formation de Kaiparowits, dans le sud de l’Utah, aux États-Unis. La plupart des dinosaures ankylosauridés trouvés dans la région avaient une armure osseuse lisse sur leur crâne, mais celle-ci était étrange et pleine d’épines. Après 10 années de dur labeur, les résultats de la recherche viennent finalement d’être publiés, confirmant que cette étrangeté singulière relevait en fait d’un tout nouveau genre de dinosaure. Son squelette, le plus complet jamais découvert pour cette famille aux États-Unis, comprend le crâne dans son intégralité et une grande partie de la colonne vertébrale dont les os de la queue.

Les ankylosauridés sont une famille de dinosaures blindés qui vivaient pendant la période du Crétacé, il y a entre 100 et 66 millions d’années. La plupart de ces animaux étaient des herbivores. Leur corps revêtu d’un blindage osseux et le bout de leur queue constitué d’un conglomérat de vertèbres présentaient le dinosaure comme une véritable masse.

Bien que les ankylosauridés soient apparus en Asie il y a entre 125 et 100 millions d’années, ils n’apparaissent dans les archives fossiles de l’ouest de l’Amérique du Nord qu’il y a environ 77 millions d’années. Celui-ci, notent les chercheurs, n’était pas lié aux ankylosauridés trouvés dans l’ouest de l’Amérique du Nord, mais semble plus étroitement apparenté aux espèces similaires d’Asie telles que Saichania et Tarchia.

Cela signifie qu’il y a eu potentiellement au moins deux événements d’immigration pendant la période du Crétacé tardif. Pour les chercheurs, les ankylosauridés auraient ainsi colonisé l’Amérique du Nord en profitant des périodes où les eaux étaient plus basses pour voyager.

Vous retrouverez tous les détails de cette étude dans la revue PeerJ.

Source

Articles liés : 

Découverte en France de l’un des plus importants gisements d’œufs de dinosaures du monde

Quel était le plus intelligent des dinosaures ?

Jurassic World : pouvons-nous vraiment ressusciter les dinosaures ?

Un nouveau dinosaure blindé découvert
noté 5 - 3 votes