in

Qu’est ce que le Novitchok, cette arme chimique russe méconnue ?

masque-gaz-toxique
Crédits : Max Pixel

Récemment responsables de la mort deux citoyens britanniques et d’un ex-agent russe, les « agents Novitchok » sont une arme chimique très dangereuse et plutôt méconnue. Que faut-il savoir à leur sujet ?

Développés par l’Union soviétique dans les années 1970 et 1980 puis par la Russie jusque dans les années 1990 au moins, les agents Novitchok sont un ensemble d’agents innervants parmi les plus toxiques jamais connus. Ceux-ci agissent violemment sur le système nerveux, et font que les muscles ne sont plus contrôlés. Cela conduit alors à l’apparition de spasmes, puis d’une paralysie qui peut entraîner la mort par arrêt cardiaque ou encore asphyxie.

Il s’agit d’agents innervants comme le sont certaines autres substances plus connues telles que le sarin et le VX. Ceux-ci renferment une enzyme, l’acétylcholinestérase dont la mission est d’anéantir l’acétylcholine, une molécule agissant sur la contraction des muscles. Ainsi lorsque l’enzyme est bloquée, l’acétylcholine s’accumule et le système nerveux est mis à mal.

Ces agents ont refait surface dans l’actualité avec la contamination puis le décès de la Britannique Dawn Sturgess qui avait été retrouvée le 30 juin 2018 avec son compagnon Charlie Rowley, qui est lui toujours dans un état critique. En mars, l’ex-espion russe Sergueï Skripal et sa fille Ioulia avaient également été contaminés puis tirés d’affaire. Les deux cas se sont produits à Salisbury, dans le sud-ouest de l’Angleterre.

La chimiste Andrea Sella de la London’s Global University a indiqué que les agents Novitchok étaient faits pour « persister dans l’environnement et ne pas s’évaporer, ni se décomposer rapidement ». Autrement dit, si une surface ou un contenant est contaminé, cela peut être le cas pour longtemps.

En 2006, l’expert américain en armes biologiques et chimiques Jonathan B. Tucker (décédé en 2011) avait publié un ouvrage baptisé War of Nerves (La Guerre des Nerfs). L’intéressé avait souligné que la structure chimique de ces composés était longtemps restée obscure, et que ceux-ci avaient été mis au point avec un « soin particulier ».

En effet, Jonathan B. Tucker avait affirmé que les agents Novitchok avaient été élaborés pour échapper à la Convention sur l’interdiction des armes chimiques, et pour ne pas être détectés par les experts en armement chimique occidentaux (ni par les médecins légistes). Ces agents auraient également été pensés pour rester efficaces face aux moyens de protection et de traitement détenus par les pays de l’OTAN. Ces derniers ont même parfois été camouflés en passant pour des produits de l’industrie des pesticides organophosphorés.

Source

Articles reliés :

Les éléments à connaître concernant les armes chimiques

Les armes biologiques existent depuis plus longtemps qu’on ne le croit !

Un antidote aux armes chimiques est développé depuis les attentats en France

Qu’est ce que le Novitchok, cette arme chimique russe méconnue ?
noté 3.5 - 2 votes