in

Quand les chevaux sont heureux, ils reniflent

Crédits : Pixabay/ID : 3675284

Selon une nouvelle étude publiée le 17 juillet 2018 dans PLoS One, quand les chevaux sont heureux, ils reniflent. La découverte pourrait aider à améliorer le traitement de ces animaux domestiqués.

Des chercheurs de l’Université de Rennes expliquent en effet avoir remarqué que les chevaux ont tendance à renifler quand ils sont transportés vers de meilleures conditions de vie comme de grands pâturages avec beaucoup de nourriture. “Il y a trois choses importantes pour les chevaux. Ce sont des animaux très spéciaux“, explique Alban Lemasson, éthologue à l’Université de Rennes et co-auteur de la nouvelle étude, à Gizmodo. “Être isolé pendant longtemps n’est pas quelque chose qu’ils aiment, ils sont sociaux. Ils aiment aussi paître pendant de longues heures et se promener à l’extérieur“.

Ainsi, dans des conditions favorables comme à l’extérieur dans un grand pâturage et avec d’autres chevaux, les chevaux devraient théoriquement renifler davantage. Les chercheurs ont décidé de tester leur hypothèse en analysant le comportement des animaux dans divers contextes. L’équipe dirigée par Mathilde Stomp, doctorante en éthologie de l’Université de Rennes, a observé 48 chevaux dans trois environnements différents : dans des stalles, dans des stalles et des pâturages, et un groupe de chevaux qui erraient toujours dans les pâturages.

Les chercheurs ont non seulement compté le nombre de fois que le chevaux reniflaient dans les différents contextes, mais ils ont également analysé à quelle fréquence les chevaux présentaient d’autres comportements qui indiquaient leur humeur et leur bien-être général. Par exemple, si les oreilles d’un cheval sont pointées vers l’arrière, elles communiquent de l’inconfort alors que des oreilles latérales, d’autre part, communiquent des émotions positives. En outre, les chevaux qui font face aux murs de leurs stands ou agissent agressivement envers les humains ne sont pas des chevaux heureux.

Les chercheurs ont ici comparé le score de stress chronique de chaque cheval avec la fréquence de leurs reniflements. Il en ressort que moins un cheval est stressé, plus il renifle. Les chevaux dans des cadres plus naturels, libres de socialiser, de se promener et de pâturer, reniflaient en effet beaucoup plus que les chevaux logés dans un box. Les auteurs notent également que les chevaux ne reniflent probablement pas pour se débarrasser de la poussière, car les stalles sont beaucoup plus poussiéreuses que les pâturages.

Ainsi, en prenant conscience du comportement des chevaux, nous pourrions alors être en mesure “de promouvoir un meilleur bien-être pour nos animaux”, notent les chercheurs.

Source

Articles liés : 

Les chevaux peuvent non seulement lire vos expressions faciales, mais aussi s’en souvenir

Les chevaux communiquent avec les hommes, du moins ils essaient

Les plus anciennes preuves de soins vétérinaires découvertes en Mongolie

Quand les chevaux sont heureux, ils reniflent
noté 5 - 1 vote