in ,

Les végétaux ont-ils de la mémoire ?

Crédits : iStock

Un chercheur français a découvert il y a quelques années que certains végétaux pouvaient se souvenir d’une agression afin de s’en prémunir, ou d’arrêter de s’en alarmer lorsque celle-ci est récurrente. Retour sur cette découverte.

Ludovic Martin est un expert en biologie végétale à l’Université de Clermont-Ferrand. La thèse de ce chercheur publiée en 2009 s’intéressait aux étapes précoces de la mécanoperception chez le peuplier, ou plus précisément le Populus tremula (ou tremble) – seule variété de peuplier forestier. Selon le chercheur, l’arbre est capable de se souvenir d’un coup de vent durant une semaine !

« Nous avons montré que l’application d’une flexion induit une expression rapide et transitoire du gène PtaZPF2, ainsi qu’une augmentation de la croissance en diamètre des tiges pendant plusieurs jours au niveau de la zone fléchie », peut-on lire dans le document.

Par ailleurs, si la flexion de la branche se reproduit chaque jour, le gène PtaZPF2 cesse de s’exprimer. Pour que ce dernier soit actif à nouveau, entre 5 et 7 jours doivent se passer. Ainsi, il s’avère que ce genre de « souvenirs » permet par exemple à l’arbre de s’habituer à la présence de vent. De plus, Ludovic Martin avait affirmé avoir produit des peupliers exprimant de manière décuplée le gène PtaZFP2, qui présentaient une inhibition de croissance longitudinale, sûrement pour assurer leur emprise au sol.

Une autre étude menée par Stefano Mancuso, fondateur de la neurobiologie végétale, s’est intéressée à la plante Mimosa pudica (ou « sensitive »). Cette plante est connue pour être capable de refermer ses feuilles en cas de contact ou lorsque l’on déplace son pot. L’expérience menée a prouvé que si l’on soulève la plante plusieurs fois d’affilée, la réaction ne se produit plus. En revanche, les feuilles continuent de se replier en cas de contact. Ainsi, la plante a mémorisé (durant 40 jours selon l’étude !) le fait qu’être soulevée ne représentait pas un danger.

Source

Articles liés :

Les plantes n’aiment pas être touchées, et elles le font savoir

Une étude révolutionnaire montre comment les plantes perçoivent le monde

L’armée américaine veut transformer les plantes en véritables espions environnementaux

Les végétaux ont-ils de la mémoire ?
noté 5 - 1 vote

Written by Yohan Demeure

Licencié en Géographie, j'aime intégrer dans mes recherches une dimension humaine. Passionné de cinéma, de musique et de voyages, j’espère attirer votre attention sur des sujets intéressants.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

tasse grains café

Ces 9 produits sont menacés par la pénurie de CO2

océan mer

L’élévation du niveau de la mer pourrait coûter au monde 14 billions de dollars par an d’ici 2100