in ,

L’élévation du niveau de la mer pourrait coûter au monde 14 billions de dollars par an d’ici 2100

océan mer
Crédits : Pixabay / Pexels

Publiée dans les Environmental Research Letters, une étude menée par le Centre national océanographique du Royaume-Uni (NOC) révèle que les inondations causées par l’élévation du niveau des mers pourraient coûter 14 billions de dollars par an d’ici 2100.

L’Accord de Paris propose de maintenir l’augmentation de la température moyenne mondiale bien au-dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels, afin d’atténuer les pires effets du changement climatique. Il demande également aux pays de poursuivre leurs efforts pour limiter l’augmentation à 1,5 °C – si possible. Les premiers effets de cette hausse globale des températures s’observent par une élévation du niveau des océans. Et comme le souligne la docteure Svetlana Jevrejeva, principale auteure de l’étude : « Plus de 600 millions de personnes vivent dans des zones côtières de basse altitude, à moins de 10 mètres au-dessus du niveau de la mer ». Or qui dit populations dit infrastructures : une élévation du niveau de la mer non maîtrisée pourrait alors entraîner de graves conséquences économiques mondiales.

Pour leur étude, les chercheurs ont examiné différentes projections d’élévation du niveau de la mer, analysant des scénarios de réchauffement où l’augmentation des températures était limitée à 1,5 °C, 2 °C, ou pas du tout restreinte. Concernant les résultats, 1,5 °C de réchauffement entraînerait une élévation du niveau de la mer de 0,52 mètre en 2100, 2 °C une augmentation de 0,86 mètre, et un réchauffement sans restriction une augmentation de de 1,8 mètre du niveau des océans.

Les scientifiques ont ensuite utilisé les données de la Banque mondiale – qui regroupent les nations en différents niveaux de revenus – pour évaluer l’impact de l’élévation du niveau de la mer à l’échelle mondiale et individuelle. Ils ont alors constaté que dans le pire des cas, les coûts annuels globaux des inondations pourraient atteindre 14 billions de dollars par an d’ici à 2100 si le niveau de la mer augmente de 0,86 mètre. Et ce chiffre pourrait atteindre 27 billions de dollars par an – ce qui équivaudrait à 2,8 % du PIB mondial d’ici la fin du siècle – pour une hausse de 1,8 mètre.

En outre, les scientifiques ont constaté que les pays à revenu élevé subiraient le moins de dommages économiques grâce à leurs défenses plus développées contre les inondations. En revanche, les pays ayant un revenu moyen-supérieur (comme la Chine) subiraient les coûts les plus élevés. Les chercheurs suggèrent également que les élévations du niveau de la mer sont susceptibles d’être plus extrêmes dans les zones tropicales.

Source

Articles liés : 

Les légumes seront-ils de plus en plus rares à cause du réchauffement climatique ?

Quelles villes sont les plus vulnérables face au réchauffement climatique ?

Ce parc veut réintroduire des mammouths pour lutter contre le réchauffement climatique

L’élévation du niveau de la mer pourrait coûter au monde 14 billions de dollars par an d’ici 2100
noté 5 - 1 vote