in

L’histoire du peuplement de l’Asie du Sud-Est est décidément un mystère pour les scientifiques

Crédits : iStock

Une étude est parue début juillet dans le magazine Science. Les conclusions de celle-ci expliquent comment les hypothèses sur les flux migratoires des populations en Asie du Sud-Est sont (au moins en partie) fausses.

Jusqu’à présent, ce que l’on savait de l’histoire de l’Asie du Sud-Est reposait énormément sur les travaux de l’archéologue Peter Bellwood. Mais cette étude semble montrer qu’une partie de ces perspectives sont fausses – et seulement une partie, puisque ce scientifique reste quand même un spécialiste du sujet.

Peter Bellwood avait établi que les populations du Sud-Est asiatique descendaient de deux populations anciennes : les chasseurs-cueilleurs locaux et deux flux migratoires en provenance de la Chine (un premier au Néolithique et un second à l’âge de bronze). Il est assez compliqué de donner des dates à cause du peu de données qu’ont les scientifiques sur l’Asie. Ils établissent néanmoins la première vague aux alentours de 4000 av. J.-C. et entre 3000 et 1000 av. J.-C. pour la seconde.

Baie d'Halong Viêt-nam, Asie du Sud-est
Baie d’Along, Viêt-nam. Crédits : Pixabay

Ce que cette étude nous apprend de plus

L’étude a été menée à partir de 26 génomes, certains remontant jusqu’à 8000 av. J.-C.. Peter Bellwood n’avait pu obtenir que 18 génomes remontant à 4000 av. J.-C. maximum – comme on vous le disait, il y a très peu de données. Cette étude démontre qu’il y a dans le génome asiatique la présence de quatre anciens peuples, contrairement aux deux présentés plus haut.

L’étude met en avant le rôle d’un peuple local : les hòabìnhiens. Ceux-ci ont peuplé la Terre entre 44 000 av. J.-C. et 4000 av. J.-C.. Puis à partir de cette date, plus de traces d’eux (à part dans les génomes). C’est ainsi qu’est née la controverse concernant l’origine des peuples de l’Asie du Sud-Est. Le peuple chasseur-cueilleur est-il devenu agriculteur ? Est-il parti ailleurs ? Les scientifiques  ne le savent pas.

Ainsi, en nous apprenant une simple information, cette étude montre toute la complexité de l’Histoire, et provoque de nombreuses et nouvelles questions, en attendant les prochaines théories.

Source

Articles liés :

L’histoire du peuplement de l’Asie du Sud-Est est décidément un mystère pour les scientifiques
noté 5 - 3 votes


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les araignées peuvent utiliser l’électricité pour voler

Pourquoi les bébés clignent-ils à peine des yeux ?